21 Oct

 

Les députés retrouvent le parlement pour trois mois d’activités dans le cadre de la seconde session ordinaire de l’année. Elle a démarré ce mardi 20 octobre 2020 par une cérémonie officielle présidée par le chef du parlement Louis Vlavonou.

En plus de l’examen du budget, principal point des travaux, le parlement va aussi étudier plusieurs autres projets et propositions de lois. Pour rappel, le projet de budget envoyé par le gouvernement aux parlementaires pour étude et adoption est d’un montant de plus de 2 400 milliards de francs Cfa et vise un taux de croissance de 6%.

 

 

Plénière ce mercredi 21 octobre

Dès le lendemain de l’ouverture de la session budgétaire, ce mercredi octobre, les députés auront une séance plénière consacrée à deux dossiers : des échanges avec la Cena sur les modalités du parrainage des candidats à l’élection présidentielle de 2021 et une débat sur le rapport 2019 de la Commission béninoise des droits de l’homme.

 

Proposition de loi contre les cérémonies ruineuses

Au nombre des autres dossiers inscrits à l’ordre du jour de la session budgétaire, il faut noter les projets de lois de réforme des textes de la décentralisation au Bénin, le projet de loi organique sur la toute nouvelle Cour des comptes créée par la Constitution modifiée mais non encore mise en place. Il y a aussi des projets de nouvelles lois organiques sur le Conseil économique et social et la Haute autorité de l’Audiovisuel et de la Communication. Dans le lot, une proposition de loi à caractère social veut s’attaquer aux cérémonies ruineuses, ces diverses cérémonies, les obsèques notamment, dans lesquelles les familles engloutissent d’importantes sommes d’argent au risque de se ruiner.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE