16 Juil

 

1 100 personnes seront recrutées pour servir au sein de l’armée, de la Police républicaine et pour le compte de la Direction générale des Eaux, Forêts et Chasse comme gardes forestiers. C’est l’une des décisions du conseil des ministres de mercredi 15 juillet 2020.

Pour le compte de l’année 2020, l’exécutif a décidé de renforcer l’effectif des forces de sécurité et de défense afin de garantir davantage la sécurité intérieure. Ce recrutement permettra de doter les forces armées béninoises de 500 soldats, la police républicaine de 500 agents et les eaux, forêts et chasses de 100 gardes forestiers.

Le conseil a aussi marqué son accord pour la formation professionnelle et l’acquisition de paquetage au profit des nouvelles recrues.

Le conseil des ministres a aussi autorisé l’organisation le 30 juillet de la tenue par visioconférence du 65ème comité des ministres de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Au cours de cette séance hebdomadaire des membres du gouvernement, divers décrets ont été aussi adoptés. Au nombre de ces décrets, on peut citer :

  • la nomination des membres du conseil d’administration de la société Béninoise d’approvisionnement en produit de santé,
  • l’attribution, l’organisation et le fonctionnement du ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale ;
  • la modification des statuts de l’Agence nationale de la Propriété intellectuelle et la nomination des membres de son conseil d’administration.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE