mercredi, 26 février 2020 11:14

Généralisation de la facturation normalisée : le directeur adjoint des impôts clarifie

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Depuis le 2 décembre 2019, la direction générale des impôts a lancé la phase de généralisation de la délivrance des factures normalisées par les entreprises. Ces dernières ont jusqu’au 29 février 2020 pour se mettre en règle vis-à-vis de cette nouvelle réglementation. Mais la réforme suscite l’incompréhension et l’inquiétude chez les chefs d’entreprises et autres acteurs concernés.

Face à la mécompréhension, le directeur général adjoint des impôts a apporté quelques clarifications au sujet de la généralisation de la facturation normalisée. Invité sur le plateau de “5 sur 7 Matins” ce mercredi 26 février, Justin Agbikossi a répondu aux questions de Ricardo Loïc Kpékou.

Dans cet entretien, Justin Agbikossi explique d’abord le bien fondé de la réforme et ses avantages pour les citoyens, les entreprises et l’Etat dans la mobilisation des ressources. Il a ensuite précisé les spécificités de la réformes, notamment les entreprises concernées pour le moment. Justin Agbikossi a également rassuré de la disponibilité des machines électroniques certifiées de facturation. Contrairement aux rumeurs, il a également précisé que plus de sept entreprises ont été agréées par la Direction générale des Impôts pour fournir les machines concernées.

Retrouvez ici l’intégralité de l’entretien ici

Lu 781 fois
0
0
0
s2smodern