La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 06 mars 2020

 José GNIMADI 

Deux décisions de la Cour Constitutionnelle sont au cœur des préoccupations des quotidiens parus ce jour.
Le Progrès nous informe que la Cour s’est déclarée incompétente en ce qui concerne le recours contre le Maire et le Préfet du littoral pour vente illégale de parcelle.
Nouvelle Expression donne la même information et précise que le recours est contre Gnonlonfoun.
Le Télégramme abonde dans le même sens et affiche à sa une, Recours contre le maire intérimaire de Cotonou : La Cour Constitutionnelle s’est déclarée incompétente.
La Dépêche nous livre les arguments avancés par la Cour pour en arriver à un tel verdict.
A en croire ce quotidien d’après la haute juridiction, le requérant ne soulève pas un cas d’expropriation au sens de l’article 22 de la Constitution.
De plus sa requête tend à faire intervenir la Cour dans une procédure de déclassement et de cession à titre onéreux d’un domaine public.
Le Télégramme par rapport par rapport au cas Koukpaki nous apprend que la Cour a déclaré qu’il n’y a pas violation de la Constitution.
Le Progrès fait savoir que le recours en question porte sur la nomination de Pascal Irénée Koukpaki à la fonction de Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République.
Ce quotidien mentionne qu’il ressort de la décision DCC 20-387 de la Haute Juridiction que cette nomination n’est pas contraire à la Constitution.
Le Progrès publie sur une page entière la décision de la Cour Constitutionnelle.
Le Matinal en conclut que Talon n’a pas violé la loi fondamentale.
On parle, maintenant énergie.
Fraternité signale que le Ministre Hounsou a lancé les travaux du Projet de « Restructuration et d’extension des réseaux de la Sbee dans la Commune d’Abomey-Calavi et le département de l’Atlantique » en abrégé PRERA.
D’après le quotidien de Mènontin, il vise entre autres : l’augmentation du taux d’accès à l’électricité dans l’ensemble du département de l’Atlantique ; l’amélioration de la disponibilité et de la qualité de l’électricité ; le rétablissement des toiles d’araignée ; la réduction du nombre et des temps de coupure.
Le Progrès fait savoir que 55.000 nouveaux ménages sont ciblés et en fait d’ailleurs sa manchette.
Le Potentiel préfère mettre l’accent sur le coût du Projet et affiche, Lancement du PRERA dans l’Atlantique :
Environs 42 milliards de francs Cfa pour éclairer 82 localités.
Restons dans ce même registre, le Matinal nous apprend que la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) accompagne le gouvernement pour l’électrification de 750 infrastructures communautaires.
Ce quotidien fait remarquer que, ce vaste projet d’un montant de 21 millions de dollars Us sera implanté dans tous les départements du Bénin sauf celui du littoral.
Au total, 336 centres de santé, 184 postes de sécurité, et 230 collèges d’enseignement général seront électrifiés grâce à des ouvrages à énergie solaire ajoute le Matinal.
On termine par le Potentiel qui nous informe que suite à un incendie à l’usine Sodeco de Banikoara, une importante quantité de cotons-graines est partie en fumée.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s