09 Sep

Levons un coin de voile sur une profession aussi vieille que le monde et dont les spécialistes ont toujours vécu en marge de la société. Malgré les services qu’elles rendent, personne ne leur accorde le moindre intérêt en dehors ponctuellement, de ceux qui les fréquentent pour satisfaire un besoin pressant. Leur drame est similaire à celles de leurs devancières dans le métier. Et quel que soit le pays où vous les rencontrez, elles vivent quasiment la même réalité faite de mépris. La vie d’une travailleuse de sexe n’a rien de drôle. En longue immersion dans ce milieu particulier, Mirabelle Akpaki leur donne la parole. Elle raconte le quotidien de ces femmes que l’hypocrisie collective cantonne à la périphérie de nos villes et de nos vies. Dur d’être une travailleuse du sexe au Bénin. C’est un document émouvant à suivre dans ce reportage.

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE