13 Mai
Le mois de mai correspond à la saison des pluies au Bénin, particulièrement à Cotonou. Pourtant, ces derniers jours la ville suffoque sous le poids du mercure grimpant. Qu’est-ce qui explique ce phénomène de forte chaleurs ? Quelles sont les pratiques humaines qui favorisent ce réchauffement ? Dans ce reportage de William Tchoki, les spécialistes pointent notamment les constructions en béton dans la ville et l’absence d’espaces verts. Ils alertent même que les villes périphériques comme la cité dortoir d’Abomey-Calavi pourraient connaitre le pire si rien n’est fait.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE