17 Mar

Le Bénin et le Congo ont consolident leurs liens de partenariat sur le plan scientifique. c’est à travers la signature d’un accord de coopération entre les ministres de la recherche des deux pays que cette volonté des chefs des deux Etats a été matérialisé à Cotonou ce lundi 16 mars 2020. 

Les deux Etats entendent faire profiter l’un à l’autre des ressources et expériences dont ils disposent. “Cet accord permettra l’échange de matériel scientifique, minéral, végétal ou animal conservé ou vivant, l’organisation de séminaires et des colloques, l’organisation de manière générale de toutes autres types de collaborations qui pourraient se révéler utiles à la réalisation de cet objectif”, a déclaré Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, ministre congolais de la recherche scientifique.

Conclue pour une durée de cinq ans, avec tacite reconduction, l’accord de coopération va bénéficier aux peuples béninois et congolais ainsi qu’à l’économie des deux pays, soutient-on de la partie béninoise. “Quand on sait l’importance du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans l’acquisition du savoir,  clé de voûte du développement de tout pays, l’on ne peut que se réjouir légitimement du pas qui vient d’être posé dans le bon sens pour un avenir prospère”, a expliqué Eléonore Yayi Ladékan, ministre béninoise de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Il faut dire que la signature de cet accord de coopération a été précédée par celle d’un protocole de partenariat paraphé par le directeur de l’Institut géographique national du Bénin et celui du Centre de recherches géographiques et de productions cartographiques du Congo. A ce sujet, le ministre béninois du cadre de vie a salué la mise en marche d’une coopération sud-sud souhaité. “Je voudrais que ce genre de coopérations se multiplient”, a laissé entendre José Didier Tonato. 

 

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE