25 Juin
Le Programme spécial d’insertion dans l’emploi (Psie) connait ce 25 juin 2020 une nouvelle étape dans son déploiement. Il s’agit de l’ouverture des inscriptions en ligne.

Elle était prévue pour démarrer le 1er juillet. Mais l’ouverture des inscriptions au programme intervient quelques jours plus tôt. Ce 25 juin, la plateforme en ligne du Psie est activée pour enregistrer les inscriptions des deux catégories de bénéficiaires du programme : les entreprises et les chercheurs d’emploi.

 

  • Les chercheurs d’emploi

Pour les candidats à l’emploi, il s’agit de s’inscrire sur la plateforme en fournissant les informations demandées et selon les critères d’éligibilité. Pour rappel, il faut avoir entre 18 et 40 ans et détenir un diplôme professionnel.

Selon le coordonnateur du Psie, les candidats retenus à l’issue du tri se basant sur les critères suivront une formation organisée par l’Etat pour les initier à la vie professionnelle. Cette formation prendra en compte tous les candidats éligibles avant les choix des entreprises.

 

  • Les entreprises

Les entreprises aussi doivent s’inscrire pour marquer leur intérêt pour le programme. La procédure est la même. Il s’agit pour les chefs d’entreprise, d’inscrire leurs structures pour accueillir les futurs employés.

 

Processus de sélection

Plus tard, les entreprises retenues à l’issue d’un tri auront à publier les opportunités disponibles afin de mettre les postes en compétition entre les chercheurs d’emploi. Ces derniers peuvent postuler autant de fois qu’il y a d’opportunités. Suivra une phase d’évaluation des compétences des candidats à l’issue de laquelle des listes sont proposées aux entreprises qui pourront choisir selon leurs procédés internes les candidats qui leur conviennent. Cette sélection finale ouvre la voie à la signature de contrat.

Le Psie est un programme spécial voulu par le président Patrice Talon pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes. Il consistera pour l’Etat à recruter annuellement  à sa charge 2 000 jeunes diplômés à placer dans les entreprises publiques ou privées. La période d’insertion durera deux ans et aboutira soit sur le recrutement des jeunes ainsi placés soit sur l’auto-emploi. Les salaires des employés seront pris en charges par l’Etat pendant un et la deuxième année par les entreprises.

A lire également

Comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE