22 Avr
La pandémie de coronavirus et la fermeture des frontières du Nigeria avec ses voisins vont impacter négativement la santé de l’économie béninoise. Pour y faire face, les autorités ont obtenu des services du Fonds monétaire international (FMI), une augmentation de l’enveloppe du Bénin.

Les discussions à ce sujet ont eu lieu à Cotonou du 9 au 17 avril 2020 entre une équipe du FMI et les autorités béninoises dans le cadre de la sixième revue du programme économique et financier triennal soutenu par le Fonds.

L’équipe du FMI missionnée au Bénin était dirigée par Luc Eyraud. Ce dernier a expliqué, dans un communiqué du FMI, que “les autorités [béninoises] et l’équipe du FMI ont conclu un accord au niveau des services du FMI, sous réserve de l’approbation de la direction du FMI et du Conseil d’Administration”.

A l’en croire, le Conseil d’administration devrait examiner à la mi-mai la recommandation issue des discussions au Bénin. Il s’agit d’augmenter le “soutien du FMI au Bénin équivalant à 61,4 % de sa quote-part pour aider à financer les mesures sanitaires et économiques, répondre aux besoins de la balance des paiements découlant de la pandémie du Covid-19, et catalyser le soutien financier de la communauté internationale”.

L’expert du FMI juge “restent très satisfaisants” les résultats obtenus dans le cadre du programme de Facilité Elargie de Crédit en cours depuis 2017. “Tous les critères quantitatifs de performance à fin décembre 2019 et les repères structurels ont été respectés”, a apprécie Luc Eyraud.

A lire également

LAISSEZ UN COMMENTAIRE