lundi, 16 avril 2018 09:51

Au Ghana, du plastique recyclé pour construire des routes

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les habitants d'Accra se plaignent régulièrement de la saleté dans les rues de la capitale ghanéenne, où des monticules de déchets débordent des égouts. Mais un jeune ingénieur a eu l'idée de recycler tout ce plastique en fabriquant des pavés destinés à la construction de routes.

Nelson Boateng est parti d'un constat simple: le Ghana produit 22.000 tonnes de déchets plastiques par an, dont seulement 2% sont recyclés, selon le gouvernement.

"Tout le reste finit sur des sites d'enfouissement et cela coûte très cher au gouvernement", ou pire, dans les rues, affirme le jeune directeur général de l'entreprise Nelplast Ghana Ltd, créée l'an dernier.

L'asphalte que produit sa société à partir de plastique broyé (70%) et de sable (30%) "s'avère plus solide que les blocs de béton" utilisés d'habitude pour faire des trottoirs ou paver des routes, assure-t-il.

Les pavés en plastique recyclé sont vendus un dollar pièce, contre 1,50 dollar pour leurs homologues en béton.

Presque tous les types de plastiques peuvent être utilisés, notamment les sacs en plastique, qui font l'objet d'un vif débat depuis plusieurs mois dans le petit pays d'Afrique de l'Ouest, pour savoir s'il faut interdire ou non leur utilisation.

Nelplast Ghana Ltd est encore en phase de test, avec une capacité de production limitée, faute d'équipements suffisants. "Pour l'instant nous sommes capables de produire 200 blocs par jour à partir de 2 tonnes de matière première", explique Ebenezer Owusu Marfo, le chef des opérations à l'usine.

L'ingénieur Nelson Boateng espère bien recevoir davantage de soutien du ministère ghanéen de l'Environnement, qui a déjà utilisé ses pavés dans un quartier de la capitale récemment. Et pourquoi pas, décrocher d'importants contrats de travaux publics.

 

AFP

Lu 1534 fois
0
0
0
s2smodern