mardi, 04 décembre 2018 20:26

Sortie officielle de 35 nouveaux “Jeunes Leaders du Bénin” formés par la Fondation Friedrich Ebert

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Ils se considèrent désormais comme des citoyens engagés “prêts pour agir”. 35 jeunes béninois formés au leadership politique et social ont effectué leur sortie officielle mardi 4 décembre 2014 à Cotonou. C’est l’aboutissement de 6 mois de formation assuré le programme “Jeunes Leaders du Bénin” (JLB) de la Fondation Friedrich Ebert.

Les 35 lauréats de cette 5ème édition du programme JLB (20 hommes et 15 femmes âgés de 22 à 35 ans) sont issus de partis politiques, d’Ong, de la société civile, des syndicats et des médias. Pendant 6 mois (mai-octobre), ils ont été édifiés sur le fonctionnement de l’Etat béninois et sur différents aspects du leadership. Les thématiques abordées vont de l’histoire politique du Bénin, à la présence du Bénin sur la scène internationale sans oublier la connaissance du fonctionnement des institutions, les questions relatives à l’économie, l’éducation, la formation, l’emploi, la relation des citoyens à l’Etat, etc.

Les différents enseignements ont permis aux bénéficiaires d’“appréhender les difficultés et de mesurer les exigences de [leur] époque”. Ils se disent prêts à relever les défis du développement du Bénin :

“Nous partons de cette formation, prêts pour agir, prêts pour concrétiser le rêve béninois, prêts pour marquer notre temps d’un sceau indélébile”.

Pour cela, il leur faudra se mettre ensemble, a recommandé le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert. “Quand on rêve seul, ce n’est qu’un rêve. Mais quand on rêve ensemble, c’est le début de l’action”, a affirmé Hans-Joachim Preuss.

Le député Guy Dossou Mitokpè, invité pour délivrer un message aux Jeunes Leaders, les a invités à défendre la démocratie béninoise envers et contre tout.

Le programme Jeunes Leaders du Bénin a été lancé en 2014 par le bureau de Cotonou de la Fondation Friedrich Ebert comme une contribution à la préparation de la relève des dirigeants du Bénin. Ceci en réponse à une étude qu’elle a commanditée et qui a révélé que les jeunes béninois ne manifestent pas d’intérêt à la gestion publique et ne faisaient pas confiance aux responsables politiques.

Avec la promotion 2018, les bénéficiaires du programme sont désormais au nombre de 160. Le prochain chantier que prévoit le représentant résident de la Fondation est de "mesurer l’impact du programme sur la société béninoise".

Lu 423 fois
0
0
0
s2smodern