Pose de rails sur le tronçon Niamey-Dossou (Niger) par Bolloré. / Photo : leparisien.fr

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le groupe Bolloré est désormais et officiellement le concessionnaire de la ligne de chemin de fer Cotonou-Niger. L'acte qui a consacré ce fait a été la signature ce jeudi 13 août 2015 à Niamey de la convention de concession de Béni-Rails, la société qui a succédé à l'Ocbn, l'ancienne compagnie des chemins de fer du Bénin et du Niger.

La délégation béninoise, composée du Premier ministre Lionel Zinsou et du ministre des Transports, Gustave Sonon s'est rendue dans la capitale nigérienne pour signer en compagnie des autorités du Niger le contrat avec l'entreprise française.

"C'est un événement important pour les infrastructures au Bénin et au Niger", s'est réjoui le Premier ministre Lionel Zinsou.

"Des privés Béninois peuvent participer à côté de Bolloré"

La signature de cette convention avec le groupe Bolloré faisait déjà grincer beaucoup de dents à Cotonou avec en toile de fond le mécontentement de l'homme d'affaires béninois Samuel Dossou Aworet. Ce dernier qui dit avoir été éjecté du projet, dénonce également les caractéristiques techniques des rails posés par Bolloré.

Son discours a trouvé écho auprès de certaines organisations syndicales et de la société civile, qui dénoncent parfois "une recolonisation du Bénin par Bolloré".

Mais Lionel Zinsou rassure :

"Il n'y a pas de dettes sur la tête des Béninois. Il n'y a pas d'endettement du budget de l'Etat. Il n'y a pas un seul de nos enfants qui aura à rembourser une dette sur ce chemin de fer. Chacun des gouvernements a 10 % du capital. Des privés Béninois peuvent venir contribuer à l'effort et participer à côté de Bolloré. Comme ça, on aura une compagnie qui sera majoritairement nigérienne et béninoise".

Lire aussi : Ligne ferroviaire Cotonou-Pahou : Bolloré annonce le démarrage de la reconstruction pour septembre

 

Maurice Thantan

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Statistiques sur le site

Visiteurs
19
Articles
6298
Compteur d'affichages des articles
32953741