SUIVEZ EN DIRECT

atlantic fm

Trois semaines après son adoption par tous les députés à l’Assemblée nationale, le budget général de l’Etat de l’année 2017 est mis en exécution. Le ministre des Finances a présidé la cérémonie de lancement de cette l’exécution de la loi de finances ce 6 janvier 2017. Face à lui, les cadres de son département et les directeurs de l’administration et des finances des ministères et institutions.

Le premier budget (Pdf) du gouvernement de Patrice Talon est inédit pour le score de son adoption par les parlementaires et son montant record. Mais pour le ministère des finances, en dehors du vote unanime, le budget d’environ 2010 milliards de francs Cfa a d’autres particularités.

D’après le directeur de la Programme au ministère des Finances, “c’est pour la première fois que le budget de l’Etat a connu une restructuration avec l’inversion de la tendance des dépenses d’investissement des dépenses ordinaires”.

Plus précisément, l’Etat fera des investissements pour de 808 milliards de francs, a fait remarquer le directeur général du Budget, Rodrigue Tchaou.

Mais comment réussir à bien exécuter ce budget ? Rodrigue Tchaou invite les cadres des ministères à avoir des “comportements anticipatifs”, en élaborant à temps les Plans de travail annuels, les Plans de passation des marchés publics et les Plans d’engagement et de trésorerie.

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir