NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


La douane béninoise est partie prenante de la relance du Programme de vérification des importations (Pvi). En conférence de presse, mercredi 19 avril 2017 à Cotonou, les responsables douaniers et leur syndicat ont clarifié le retour du programme décrié par certains opérateurs économiques.

Lors de son lancement en 2011, le Pvi avait été combattu par les douaniers béninois. Ils y avaient laissé des plumes : le droit de grève leur a été retiré. Un an plus tard, le Pvi a été suspendu.

Mais sa relance en avril 2017 par le gouvernement est désormais acceptée par les douaniers. Du moins à en croire, les explications fournies à la presse hier.
“Cette fois-ci nos remarques ont été prises en compte, d’où la remise en scelle de l’acte 2 du Pvi”, a indiqué Raoufou Malehossou, directeur du bureau particulier de Direction générale des douanes et droits indirects.

Selon ses précisions, le Pvi devrait permettre de contrer la fraude aux frontières béninoises. Les factures trafiquées par les importateurs pour cacher les vraies valeurs de leurs marchandises ne pourront plus prospérer. Les scanners permettront de vérifier les produits importés aussi bien par le port de Cotonou que par les frontières terrestres. Le suivi des marchandises en transit par le Bénin se fera aussi par “une autre technologie”.

 

Lire aussi : [Vidéo] A la télévision, Patrice Talon fait le bilan d’une année de pouvoir

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir