vendredi, 19 août 2016 18:28

Dans le Borgou, les chenilles détruisent les champs de maïs

Écrit par

Après les cultivateurs des départements de l'Alibori et de la Donga, c'est au tour de ceux du Borgou de faire face à l'effet néfaste des parasites. Les chenilles ont envahi les champs de maïs et compromettent l'espoir de récoltes...

 

Après les cultivateurs des départements de l'Alibori et de la Donga, c'est au tour de ceux du Borgou de faire face à l'effet néfaste des parasites. Les chenilles ont envahi les champs de maïs et compromettent l'espoir de récoltes abondantes.

L'invasion des chenilles dans les champs de maïs augmente les frais d'exploitation des champs. Issifou Issa, un producteur vivrier à N'dali a fait ce constat depuis le 2 août 2016. Les parasites ont investi son champ en mangeant les principaux pieds de maïs. Il est incertain sur la quantité de sa moisson. Cependant Baba Maboudou, responsable du développement rural de la commune se dit encore optimiste.

Le phénomène auquel est confronté la commune est inhabituel. Une solution face à cette situation serait un la mise en oeuvre d'une technique de traitement différente de celle du Coton estime Antoine Hounsoun, Chef du service d la surveillance phytosanitaire au Centre d'actions régional pour le développement rural du Borgou.

.

Adonis Bohoun (@abohoun)

Lu 1496 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.