mardi, 11 avril 2017 15:43

Culture : le centenaire de la résistance de Kaba célébré à Natitingou

Écrit par

Natitingou a accueilli du 5 au 7 avril 2017, les manifestations officielles du centenaire de la résistance de Kaba. Elles ont mobilisé ministres, députés, autorités politico-administratives, élus locaux et populations qui se sont plongées une fois encore dans l’histoire de la vie de ce héros de la lutte contre...

Natitingou a accueilli du 5 au 7 avril 2017, les manifestations officielles du centenaire de la résistance de Kaba. Elles ont mobilisé ministres, députés, autorités politico-administratives, élus locaux et populations qui se sont plongées une fois encore dans l’histoire de la vie de ce héros de la lutte contre le colon français dans l’Atacora.

Durant les trois jours qu’ont duré les manifestations, les participants se sont replongés dans la vie historique de Kaba et de ses compagnons à travers une vingtaine de communications et une randonnée touristique sur les pas des guerriers. Ces derniers ont résisté aux colons durant trois ans. 100 ans après, il fallait permettre aux populations de s'imprégner sur les contours de la résistance à travers les valeurs de liberté, solidarité et bravoure.

Plusieurs voix à l’ouverture officielle des manifestations ont célébré la bravoure du héros et ont aussi plaidé pour des actions qui rassemblent. “Unissons nos voix selons les exigences de nos traditions ancestrales pour la réconciliation nationale”, a déclaré Fidèle Bona, représentant de la famille Kaba. Alassane Tigri, président de l'Union des Peuples de l’Atacora et de la Donga pour la Promotion des Acquis de Kaba (Upadpak) quant à lui, estime qu’il faut “qu’on réfléchisse sur leur combat pour en tirer les leçons et les enseignements pour les generations presentes et futures”.

A la fin de la randonnée touristique à Dataori dans la commune de Toucoutouna, un des sites où Kaba et ses compagnons se sont retranchés, leurs cendres ont été rapatriées à Natitingou.

Adonis Bohoun (@abohoun)

Lu 1148 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.