NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Les ministres Komi Koutché et Fulbert Gero Amoussouga à la séance de travail au port de Cotonou le 1 sept. 2015

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Depuis quelques mois les recettes douanières au port de Cotonou connaissent une baisse croissante due au ralentissement des activités sur la plateforme portuaire. Par exemple, de 263 en mars 2014, le nombre de navires accostés est passé à 132 pour le compte du mois de décembre 2014.

La situation inquiète le ministre d'Etat chargé de l'Economie et des Finances qui a initié hier mardi 1er septembre 2015 une rencontre avec les acteurs de la plateforme portuaire. La rencontre que Komi Koutché a qualifiée de "journée de la renaissance portuaire" avait pour but de trouver les voies et moyens pour augmenter les recettes douanières du port.

Pour relancer les recettes douanières au port l'un des grands pourvoyeurs de recettes fiscales à l'économie nationale, Komi Koutché en appelle au patriotisme économique. Un concept qu'il explique ici :

"Le patriotisme économique, c'est qu'est ce que nous faisons d'abord nous-mêmes pour développer notre activité dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant avec l'Etat. Et le patriotisme économique, bien évidemment, c'est aussi qu'est ce que je fais pour que j'avance sans pour autant empêcher les autres aussi de pouvoir exister."

Komi Koutché invite donc à la fois les autorités portuaires mais aussi les opérateurs économiques à renforcer leurs dispositifs pour redonner un nouveau souffle au port de Cotonou.

A la fin de la séance qui a duré toute la journée, plusieurs recommandations ont été prises. Un comité paritaire de suivi a été mis en place pour veiller à leur application sans délai selon les voeux du ministre.

 

Maurice Thantan

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir