NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Le gouvernement s’est encore penché sur la réforme du secteur agricole en conseil des ministres le mercredi 14 décembre 2016. Comme deux semaines en arrière, le gouvernement a encore décidé de dissoudre et liquider deux agences du ministère de l’Agriculture. Aux quatre précédentes structures, viennent s’ajouter, l’Adma (Agence de développement de la mécanisation agricoles) et l’Apah (Agence de promotion des aménagements hydro-agricoles).

L’Adma et l’Apah seraient redondantes aux côtés des nouvelles structures agricoles annoncées, à savoir les directions départementales et les agences de développement agricole.

Par conséquent, les activités des deux agences mises en liquidation “devront être intégrées à celles des sept Agences territoriales de développement agricole, pour davantage de cohérence, de synergie et d’efficacité”, a indiqué le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence, Pascal Irénée Koupaki.

Depuis l’annonce des premières liquidations de sociétés et offices d’Etat, les syndicats ne cessent de dénoncer les suppressions d’emplois.

Le gouvernement veut rassurer les travailleurs des structures concernées. “La question sociale sera traitée avec le plus grand soin, dans un cadre responsable et serein”, a fait savoir Pascal Irénée Koupaki.

Lire aussi : Quatre sociétés et offices agricoles dissous et mis en liquidation
3D du 11 décembre 2016 : Sociétés agricoles, réformes, liquidations et après ?
Les syndicats toujours remontés contre le gouvernement

Vincent Agué

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir