NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


via ytCropper

 Après cinq années de suspension, le Programme de vérification des importations, nouvelle génération (Pvi-Ng) reprend à compter du 1er avril 2017. Le gouvernement en a décidé ainsi ce mercredi 15 mars en conseil des ministres. C’est le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence qui a annoncé l’information au cours de son point de presse hebdomadaire d’après conseil des ministres.

Le conseil des ministres du 18 mai 2016 avait annoncé les couleurs en rétablissant Bénin control dans ses droits [celui de piloter le Pvi]. Il ne restait que l’acte qui permettait la reprise des activités bloquées par le décret du 23 août 2012 retirant à la société le Pvi-ng “Le conseil a pris un décret aujourd'hui portant retrait de ce décret d'août 2012”, a déclaré Pascal Koupaki. Le ministre, de l’Economie et des finances et son collègue des Infrastructures et des transports ont été instruits pour “négocier avec Bénin control la modification du contrat du 9 février 2011 sur la base des propositions retenues par les deux parties”, a ajouté le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence.

Améliorer les recettes

Pascal Koupaki souligne que la reprise du Pvi-Ng vise l’amélioration des recettes douanières dans le cadre de la mobilisation des ressources financières pour la mise en oeuvre du programme d’action du gouvernement. “Nous avons besoin de cet instrument pour mobiliser les ressources intérieures”, a-t-il justifié citant l’expérience d’autres pays africains dans le contrôle des importations.

Le Pvi-Ng avait débuté en octobre 2011 après la signature du décret du 22 mars de la même année par le gouvernement de Boni Yayi. Il a été arrêté le 23 août 2012 par un arrêté signé par le même gouvernement. Cette suspension avait suscité alors beaucoup de remous jusqu'à l’arbitrage de la Cour commune de justice de l’Ohada imposant au bénin la reprise des activité de Bénin Control sous peine d’amende en mai 2014.

Lire aussi : Koupaki sur les dossiers PVI et SODECO : "Moi je ne suis pas le bon bouc émissaire"

Affaire PVI : les avocats de Bénin Control apportent la réplique

La guerre autour du PVI relancée

 

Adonis Bohoun (@abohoun)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir