NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Après deux ans de mise en oeuvre du programme pilote “filets sociaux, le gouvernement a initié ce 30 mars 2017, une journée nationale d’information et de sensibilisation sur ses acquis. Cette séance a réuni ministres, membres de la société civile, maires, préfets, diplomates et les partenaires financiers et techniques.

L’une des quatre composantes du Projet de services décentralisés conduits par les communautés (Psdcc) est le programme pilote “filets sociaux”. Il a été pensé pour lutter contre la pauvreté en offrant aux populations l’accès aux services sociaux et ainsi lutter contre la pauvreté. L’atelier de ce jeudi a permis de recenser les acquis afin de les capitaliser et juguler sur les difficultés pour sa pérennisation.

En deux années de mise en oeuvre, le programme pilote “filets sociaux” est la première phase d’un vaste programme de prêt évolutif sur 12 années. Son objectif est “d'améliorer l’accès aux services sociaux de base décentralisés à plus de 1000 villages et quartiers de ville dans les 77 communes”, a rappelé Noël Gankpé, directeur de cabinet du ministre de la décentralisation.

L’effectif des bénéficiaires du projet est estimé à environ 13 000 ménages répartis dans 15 villages dans 12 communes du Bénin. Ils ont “bénéficié des transferts monétaires inconditionnels couplés de transferts monétaires conditionnels pour ceux qui sont en mesure d'effectuer des travaux mobilisateurs d'intérêt collectif”, a expliqué Adidjatou Mathys, ministre chargée des affaires sociales.

Le bailleur de ce programme est la Banque mondiale avec une cagnotte de 2,5 milliards de francs cfa. Pour Eric Abiassi, représentant résident par intérim de la Banque mondiale, selon son un rapport de son institution, il a été remarqué que la mise ne place de ces programmes dans 22 pays d’Afrique a considérablement impacté la réduction de la pauvreté.

Pour Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, l’un des défis à relever est “d'améliorer l’existant et de le rendre plus pertinent encore, de le rendre meilleur et de le rendre disponible”.

 

Adonis Bohoun (@abohoun)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir