jeudi, 08 juin 2017 08:55

Assemblée nationale : ratification de deux accords de prêt de plus de trois milliards

Écrit par

En séance plénière ce mardi 06 juin 2017, les députés ont autorisé la ratification de deux accords de prêt. Ces accords signés avec le Fonds africain de développement (Fad) sont destinés à financer l’amélioration du réseau routier au Bénin...

En séance plénière ce mardi 06 juin 2017, les députés ont autorisé la ratification de deux accords de prêt. Ces accords signés avec le Fonds africain de développement (Fad) sont destinés à financer l’amélioration du réseau routier au Bénin.

D’un montant de plus de 2 milliards 400 millions, le premier accord de prêt concerne le financement des études de la 2ème phase du projet de la réhabilitation de la voie Lomé-Cotonou et de la lutte contre l’érosion côtière sur les berges du Bénin et de Lomé.

Le second accord de prêt autorisé est le financement des études du projet de l’autoroute du corridor Abidjan-Lagos longue de 1028 kilomètres. Le coût estimé est de 821 millions de francs Cfa. L’objectif visé par ce projet est la réduction de la grande pauvreté le long de l’axe ainsi que le renforcement de l’intégration sous-régionale

Les députés ont profité de cette séance pour dénoncer la gestion des postes de contrôle juxtaposés installés aux frontières. Adam Bagoudou a demandé au gouvernement d’expliquer les raisons de la non-mise en service du poste de contrôle juxtaposé installé à malanville avec l’aide de l’Uemoa. L’autre préoccupation des parlementaires a rapport avec l'érection tous azimut des ralentisseurs sur certains grands axes. Moukaram Koussonda propose au gouvernement de remplacer les dos-d’ânes par des radars dans les traversées urbaines.

Adonis Bohoun

Lu 608 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.