jeudi, 13 juillet 2017 08:52

Revue de presse du 13 juillet 2017

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 13 07 17

Issa Bah Séko

 

La présidente de la confédération helvétique est depuis hier à Cotonou. Doris Leuthard a donc foulé le sol béninois dans la soirée d’hier. Afrique express lui dit bienvenue Madame Leuthard et nous informe que la première autorité Suisse aura un séjour de 72 heures au cours duquel elle va s’entretenir avec son homologue béninois Patrice Talon et aura également des séances de travail avec les autorités du pays. Afrique express publie à sa page 6 l’album photo de l’arrivée de la présidente suisse et ajoute que les nouvelles sont bonnes car Doris Leuthard est venue les bras chargés. La nation voit en la Suisse un partenaire privilégié pour le Bénin et affirme que l’axe Cotonou - Genève se renforce. Le progrès, la priorité et le meilleur souhaitent la bienvenue à Doris Leuthard.
Parlons éducation avec le potentiel qui aborde le sujet des résultats du BAC 2017. Le potentiel croit savoir que les candidats sont partagés entre joie et tristesse et précise que la première délibération est prévue ce jour. Le potentiel fait remarquer que depuis une décennie les résultats du BAC sont désormais consultés sur internet sur le site de l’office du BAC. Il suffit de mettre établissement d’origine, série, nom et prénoms sur le site www-officedubacbenin.bj. Afrique express confirme les délibérations pour aujourd’hui et écrit que les candidats sont pour l’heure dans l’angoisse. A sa page 5 le journal a publié les détails des délibérations dans différents CEG du littoral.
Un mot de sport dans cette revue de presse avec le quotidien le Progrès qui nous apprend qu’après avoir relevé le défi de la relance du championnat de football, le ministre de la jeunesse et des sports honore son engagement vis-à-vis des fédérations . Il a débloqué 502 millions de FCFA au profit de ces fédérations sportives. C’est la subvention du gouvernement précise le quotidien le meilleur qui signale que le gouvernement veut faire du sport un levier de développement. Pour Fraternité c’est du souffle apporté aux fédérations sportives. Fraternité note que l’appui financier de 502 millions est un record. Le quotidien le matin signale que cette somme est destinée aux 29 fédérations sportives.

Allons dans le septentrion et plus précisément dans l’Atakora Donga où le journal La Nation nous plonge dans l’univers des cabarets de Tchoukoutou. Dans un dossier réalisé par mon confrère Kokouvi-Eklou, la nation nous fait savoir que le Tchoukoutou est assez prisé dans cette région et qu’il résiste même à l’invasion du Sodabi, Adja ton pile. Un peu partout, des cabarets prolifèrent et se sont érigés en lieux de récréation et de loisirs. Images à l’appui la nation écrit qu’à Natitingou, Boukombé, Matéri et toutes les communes, le Tchoukoutou reste la boisson la plus consommée, et qu’au-delà de tout c’est une culture. Là-bas, poursuit la nation il y a des connaisseurs qui savent apprécier la qualité de la boisson locale. Attention à votre cabaret et commerce si vous ne mettez pas du soin pour avoir le breuvage qu’il fait pour leur goût ; conclut le journal. Et comme bonus, Afrique Express nous amène à la découverte du Tchoukoutou. A sa page 2, le canard présente une calebasse bien remplie de tchoukoutou et nous dit que c’est une bière locale mousseuse qui se fabrique traditionnellement à base du Sorgho ; dont la variété rouge ou brune est principalement utilisée dans la transformation du Tchoukoutou. Le journal ajoute que le maïs ou le mil peuvent être utilisés en substitution partielle ou totale. Afrique Express rappelle que le Tchoukoutou était destinée à l’origine, aux cérémonies et rites culturels. Aujourd’hui elle est devenue une source de revenu. Mais le journal conclut que le Tchoukoutou demeure un alcool et que sa consommation abusive est nocive pour la santé. Donc à consommer avec modération.

Issa Bah Séko

Lu 1492 fois Dernière modification le vendredi, 14 juillet 2017 12:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.