vendredi, 24 novembre 2017 10:38

Une mission de l'AIC s'enquiert de l'évolution des travaux de réfection des pistes à Banikoara

Écrit par

Les opérations d'acheminement du coton des champs vers les usines peuvent se faire sans contrainte dans l’Alibori. Jacques Ayadji, directeur général des infrastructures et la délégation de l’association interprofessionnelle du coton (AIC) se sont rendus ce 24 novembre 2017 à Banikoara pour constater l'évolution des travaux de réhabilitation des pistes de coton.

C’est un constat mitigé qu’a fait Jacques Ayadji sur le terrain. Ifa, l’une des entreprises sélectionnées pour les travaux de réhabilitation peine à démarrer. Il est néanmoins satisfait de l’évolution de la partie confiée à Stcpi.

La commune de Banikoara bénéficie de la réfection de 590 kilomètres de routes dont 90 pour les pistes intercommunales et 500 pour celles rurales. Le projet prend en compte 1 400 kilomètres de routes à réhabiliter dans l’Alibori. Le prix par kilomètres est évalué à 500 000 francs Cfa.

Pour le maire de Banikoara, Bio Sarako Tamou, les travaux contribuent à accompagner les efforts des cotonculteurs pour acheminer le coton dans les usines. Narcisse Djègui, secrétaire permanent de l’AIC estime que la cohésion et l’unité sont nécessaire pour l’atteinte des résultats. Il en appelle ainsi à la mutualisation des efforts pour une réussite apaisée de la campagne.

 

Lire aussi : Coton : les travaux de réhabilitation des pistes intercommunales lancés à Djidja

Lu 428 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.