lundi, 29 décembre 2014 11:40

Un milliard pour soutenir le secteur de l'artisanat béninois

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La création d'un fonds d'aide à l'artisanat doté d'un milliard de francs CFA est l'une des conclusions de la rencontre du vendredi 26 décembre 2014 entre le Chef de l'Etat et les acteurs du secteur. Selon le ministre en charge de l'Artisanat, le décret consacrant la mise en place de ce fonds sera pris bientôt. Les autres actions annoncées sont notamment l'organisation prochaine des états généraux de l'artisanat...

La création d'un fonds d'aide à l'artisanat doté d'un milliard de francs CFA est l'une des conclusions de la rencontre du vendredi 26 décembre 2014 entre le Chef de l'Etat et les acteurs du secteur. Selon le ministre en charge de l'Artisanat, le décret consacrant la mise en place de ce fonds sera pris bientôt. Les autres actions annoncées sont notamment l'organisation prochaine des états généraux de l'artisanat, la promotion du secteur dans le cadre sous-régional de l'UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine). Le ministre Jean-Michel Abimbola a rassuré les artisans en rappelant que "l'artisanat, en interaction avec la culture et le tourisme, avait été érigé au rang des priorités nationales".

Une autre action de promotion de l'artisanat promise est la consommation dans l'administration publique des produits locaux béninois. Sur cette dernière question, le président de l'Union Inter-départementale des Chambres de Métiers a regretté au cours de la rencontre la faible consommation dans l'administration publique des produits béninois. "Les mobiliers de bureau sont souvent importés", a déploré Soufiyanou Imorou. Celui-ci, au nom de ses pairs, souhaite une promotion des produits artisanaux "made in Bénin" à travers notamment l'adoption de vêtements locaux "un ou deux jours dans la semaine" par les fonctionnaires.

Les artisans ont également plaidé pour la disponibilité des matières premières telles que le bois qui "sort suffisamment de notre pays". Des formations de renforcement de capacité devraient aussi leur permettre de "répondre aux besoins du marché international", a plaidé le président de l'Union Inter-départementale des Chambres de Métiers.

 

Vincent Agué

Lu 16043 fois
0
0
0
s2smodern

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.