mercredi, 28 novembre 2018 09:36

Énergie : face aux difficultés de trésorerie, la CEB bientôt sous gestion déléguée

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La situation financière à la communauté electrique du Bénin (CEB), n’est pas du tout reluisante. Les deux chef d’etat du Bénin, Patrice Talon et du Togo, Faure Gnassingbé en ont discuté à Lomé ce 27 novembre 2018. Il en ressort des discussions que la CEB sera mise sous administration provisoire dès janvier 2019.

La CEB, organe chargé de la fourniture de l’énergie électrique au Bénin et au Togo reste devoir à ses fournisseurs. Pour remédier à la dette, de commun accord avec les créanciers, il sera procédé un paiement partiel suivi de la mise en place d’un échéancier.

 

La restructuration de la CEB dès janvier 2019

A partir du 1er janvier 2019, le mode de gestion et certaines attributions de la CEB vont changer. Une mutation de l’objet social va s’opérer. La CEB deviendra le “gestionnaire de réseau de transport d’énergie avec pour activité connexe la poursuite de l’exploitation des moyens de production du barrage de Nangbéto et des deux turbines à gaz installées dans les deux pays. En conséquence chaque Etat assurera l’importation directe de ses besoins complémentaires en énergie”, peut-on lire dans le compte rendu final..

Aussi, pour une durée de six mois, ce sera une administration provisoire qui aura la charge de la gestion de la CEB. Ses membres devront entre autre “engager la procédure de recrutement d’un gestionnaire délégué et démarrer la restructuration de l’entreprise”

Lu 471 fois
0
0
0
s2smodern