mardi, 07 mai 2019 09:03

Economie : le Bénin affiche une performance “très satisfaisante”, selon le FMI

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Au terme d’une nouvelle visite de revue de programmes à Cotonou, le chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) pour le Bénin a co-animé une conférence de presse avec le ministre de l’Economie et des Finances. La conférence qui s’est tenue ce lundi 6 mai 2019 a été l’occasion pour Luc Eyraud de dire tout le bien qu’il pense de l’état de l’économie béninoise.

D’après le chef de la mission du FMI pour le Bénin, la performance des programmes mis en oeuvre est “très satisfaisante”. "Tous les indicateurs de performance à la fin du mois de décembre 2018 ont été vérifiés", a ajouté Luc Eyraud. Ce dernier a également salué la performance du Bénin en matière de maîtrise du déficit public. Pour l’émissaire du FMI, le résultat noté sur ce volet est une “bonne surprise”. En effet, alors que le FMI et le Bénin avaient tablé sur un déficit public de l’ordre de 4,7% du PIB à fin 2018, celui s’est établi à 4% du Produit intérieur brut.

Pour réaliser une telle performance dans la réduction du déficit public, le Bénin a fait de grands efforts de mobilisation de ressources intérieures. “Cette bonne performance au niveau déficit est en partie liée à une très bonne mobilisation des recettes du gouvernement. Les revenus et recettes intérieurs ont été particulièrement forts, a expliqué Luc Eyraud.

Des perspectives de croissance à la hausse

Parallèlement au constat de la baisse du déficit public de l’économie nationale, la mission du FMI a revu à la hausse les perspectives de la croissance économique nationale. Alors que le Fonds monétaire international avait prédit pour le Bénin une croissance de 6,5% en 2019, cette prévision a été revue à la hausse et s’établit désormais à 6,7%. Pour Luc Eyraud, le potentiel de création de richesse du Bénin est très grand à moyen terme et il serait porté par l’agriculture et les activités au port de Cotonou.

Selon le chef de mission du FMI, le Bénin se situe même en tête des pays de l’Uemoa en matière de rythme de création de richesse attendue sur la période 2019-2022.

"Bonne direction"

“Les conclusions que nous venons d’entendre sont la preuve que nous sommes dans la bonne direction”, a commenté Romuald Wadagni à la suite du chef de mission du FMI. Pour le ministre de l’Economie et des Finances, le Bénin tient ses promesses en faisant preuve de crédibilité et de rigueur dans la gouvernance économique.

“Nous sommes très réalistes. Les résultats que nous affichons et qui sont revus montrent bien que nous sommes en train d’agir avec pragmatisme, rigueur et réalisme”, a martelé Romuald Wadagni.

Lu 580 fois
0
0
0
s2smodern