Cotonou est depuis ce 3 décembre 2018 le carrefour des échanges de la 36è session de l’assemblée parlementaire paritaire Afrique Caraïbes Pacifique - Union européenne (ACP-UE). C’est le chef de l’Etat, Patrice Talon qui a lancé les travaux.

Publié dans Politique

Ce sont au total près de 800 tonnes de déchets solides et liquides qui proviennent des poubelles des ménages et autres structures à Cotonou. Pendant ce temps, seulement 50% des Cotonois sont abonnés aux structures de pré-collectes, les non-abonnés jettent leurs déchets dans la nature, occasionnant une importante insalubrité dans la ville. C’est un problème sur lequel l’émission 90 minutes pour convaincre s’est penchée ce 18 novembre 2018. "Insalubrité à Cotonou, mauvaise gestion ou insuffisance de moyens?"

Les communes de Cotonou, au sud et de Djougou, au nord du Bénin seront bientôt connectées entre elles en haut débit par la fibre optique. Le gouvernement a décidé en conseil des ministres ce 14 novembre 2018, de la réalisation du projet “Boucle ouest” qui va connecter la partie ouest du pays en fibre optique.

Publié dans Tech

Il ne doit plus avoir des ordures ménagères au niveau des artères publiques. Le procureur de la République, Elonm Mario Metonou, a décidé de sonner la fin de la récréation et de sanctionner les contrevenants.

Publié dans Environnement

Le pont de Fifadji ne s'est pas affaissé et ne présente aucun signe d'instabilité. Néanmoins, ses rampes d'accès ont subi une déformation que la mairie de Cotonou et la direction générale des infrastructures s'emploient à corriger. Les travaux consistent à enlever les pavés des deux côtés du pont, remettre la couche de base et les replacer.

Publié dans Société

Après les études de terrain, le gouvernement a signé les contrats de réalisation de travaux avec les entreprises sélectionnées pour l'asphaltage des rues dans plusieurs villes. C’était ce 24 juillet 2018 à Cotonou en présence des autorités administratives des localités bénéficiaires.

Publié dans Société

L’édition 2018 du Salon international des mines, des carrières et du pétrole a été lancée à ce jeudi 19 juillet 2018 à Cotonou. Le Semica qui se tient depuis plusieurs années vise à promouvoir les richesses minières, pétrolières et des carrières de l’Afrique. L’édition de cette année est placée sous le thème du partenariat public privé.

Publié dans Société

La célébration de la fête de l'Indépendance à Cotonou constitue un casse-tête pour les usagers (automobilistes, motocyclistes). La cause est l'occupation des voies d'accès menant à l'étoile rouge, lieu de déroulement du défilé militaire. Comme à chaque année, un plan de circulation dans la ville est mis à la disposition des populations. Il rentre en vigueur dès le 27 juillet 2018.

Comment assurer la sécurité alimentaire dans les zones arides et salées sachant que tous les sols ne sont pas cultivables ? C’est la préoccupation à laquelle des spécialistes de divers horizons vont apporter des réponses durant deux semaines de formation à Cotonou. Ce sera durant le cours international sur l’agriculture dans les environnements marginaux qui s’est ouvert à Cotonou ce lundi 16 juillet 2018.

Intitulée “Renforcement de la sécurité alimentaire dans les zones affectées par le sel en Afrique par une gestion intégrée des terres, des eaux et des cultures”, l’initiative du Centre international pour l’agriculture biosaline (CIAB) vise à renforcer les connaissances et les capacités des professionnels de plusieurs pays d’Afrique face aux enjeux de sécurité alimentaire dans un contexte de changements climatiques.

A l’ouverture du cours, le directeur de cabinet du ministère de l’agriculture a salué l’opportunité que cela représente pour le Bénin d’accueillir l’événement. “Ce cours de formation, pour nous, tombe à pic. Parce que nous traversons tous une période où les questions de dégradation des terres n’est plus une question à disputer. Il est question de rechercher constamment les voies et moyens pour récupérer le maximum de nos terres et gérer la fertilité dans un contexte intégré”, a déclaré Bonaventure Kouakanou.

En décidant de partager les fruits de ses recherches en matière d’agricultures dans les environnements dits marginaux, le CIAB veut aider les pays concernés à se doter des moyens pour faire au défi de l’agriculture dans ces zones. Pour le centre, il s’agit surtout de servir de levier afin de permettre aux participants de construire des projets plus structurant afin de décrocher des financements plus importants. “C’est un petit projet mais l’idée ici est d’avoir un partage des connaissances et un échange des expériences et des expertises qui peuvent mener à développer des grands projets qui vont être financés par des organismes internationaux”, a expliqué Ghazi Al Jabri le coordonnateur des cours.

Les cours vont se dérouler jusqu’au 27 juillet 2018.

Publié dans Société

Des émissaires de la Banque africaine de développement (BAD) sont à Cotonou. Ils ont évalué ce 2 juillet 2018 avec le ministre du Plan Abdoulaye Bio Tchané et les cadres du ministère le financement de deux projets. L'un des projet est l'assainissement pluvial de la ville de Cotonou dont l’objectif est de sortir cette ville de l’inondation. Le second projet est la construction de la route Djougou-Kérou-Ouassa-Banikoara.

Publié dans Economie
Page 1 sur 15