NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


La journée internationale dédiée à la protection de la couche d'ozone n'est pas passée sous silence ce 16 septembre au Bénin. Le ministre de l'environnement a effectué une descente dans les ateliers et sociétés spécialisés en systèmes de réfrigération. L'objectif était de sensibiliser ces différents acteurs sur la qualité des gaz contenus dans les appareils de réfrigération importés et réparés au Bénin.

A la société ATC BEKO, la délégation du ministre Raphaël Edou a jugé que les gaz utilisés pour les climatiseurs répondent encore aux normes. Selon les explications de Marcos Wabi, point focal Ozone au ministère de l'environnement, les gaz HFC sont encore tolérés parce que n'ayant pas d'effet sur la couche d'ozone. Toutefois ils sont appelés à être remplacés dans quelques années. Les hydrocarbures, le dioxyde de carbone, l'azote sont quelques gaz recommandés pour les équipements de réfrigération.

La couche d'ozone est située à environ 50 kilomètres au dessus de nos têtes. Elle protège la terre contre les rayons ultra-violets du soleil. Sans elle, la vie humaine sur terre serait impossible . Toutefois, les gaz comme les chloro-fluoro-carbone (CFC) et l'hydro-chloro-fluro-carbone (HCFC) menacent son intérgité. Ces gaz se retrouvent dans des appareils domestiques comme les réfrigérateurs et les climatiseurs.

 

Vincent Agué

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir