mercredi, 29 juin 2016 10:03

Trois communes de l'Alibori reçoivent du financement pour l'adaptation aux changements climatiques

Écrit par

Les communes de Banikoara, Karimama et Malanville reçoivent des appuis pour faire face aux changements climatiques. Ce mardi 28 juin 2016, le Fonds national pour l'environnement et le climat a remis à la Direction générale des changements climatiques, un chèque de 68 millions de francs pour le financement de projets d'adaptation.

 Le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, à Cotonou le 28 juin.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les communes de Banikoara, Karimama et Malanville reçoivent des appuis pour faire face aux changements climatiques. Ce mardi 28 juin 2016, le Fonds national pour l'environnement et le climat a remis à la Direction générale des changements climatiques, un chèque de 68 millions de francs pour le financement de projets d'adaptation dans ces trois communes vulnérables. C'était en présence du ministre du Cadre de vie et du maire de Banikoara.

L'appui financier entre dans le cadre de la deuxième phase de l'initiative du Fonds d'équipement des nations unie dénommée "Facilité de l'adaptation aux changements climatiques au niveau local" (Local) lancée pour le compte de l'Afrique en février 2013 au Bénin. La Direction générale des changements climatiques se charge de la mise en oeuvre au Bénin de l'initiative. En plus de l'enveloppe de 68 millions destinée aux communes concernées, elle a reçu 10 millions pour son propre fonctionnement.

Le financement apporté aux trois communes de l'Alibori servira à réaliser des infrastructures contre les inondations et à la maintenance de celles-ci, a expliqué le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato. L'initiative Local a la particularité de mettre les ressources directement à la disposition des communes "pour leur permettre de construire elles-mêmes leurs moyens de lutte pour acquérir une plus grande résilience vis-à-vis des effets des changements climatiques", a-t-il ajouté.

La première phase de l'initiative Local avait concerné les communes de Boukoumbé, Toucountouna (Atacora) et Copargo (Donga). Le ministère du Cadre de vie entend impacter toutes les 77 communes du Bénin à sa troisième phase.

 

Vincent Agué

Lu 3268 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.