mardi, 23 août 2016 10:15

Quelle protection pour les migrants climatiques ?

Écrit par

Les changements climatiques entraînent la migration de populations et créent des dommages à l'environnement. Quelles sont les dispositions déjà prises et à envisager pour les migrants victimes de ces affres ? C'est la préoccupation que compte résoudre l'atelier sur ...

Les changements climatiques entraînent la migration de populations et créent des dommages à l'environnement. Quelles sont les dispositions déjà prises et à envisager pour les migrants victimes de ces affres ? C'est la préoccupation que compte résoudre l'atelier sur "la migration, les changements climatiques et l'environnement" qui s'est ouvert ce 22 août 2016 à Cotonou.

La Conférence des parties à la convention sur les changements climatiques tenue en 2010 (COP 16) à Cancún avait défini les bases pour la prise en compte des migrants Comme le rappelle, Ibila Djibril, directeur général des changements climatiques au ministère du Cadre de vie, "il a été décidé que tous les pays prennent des mesures pour coordonner, planifier le mouvement des déplacés du fait des changements climatiques et de planifier leur réinsertion dans le pays."

Delphine Delieux, représentante de l'Union Européenne, en se référant au premier rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur les changements climatiques et leur répercussion sur la sécurité, souligne que d'ici à 2050, entre 50 et 350 millions de personnes seront victimes des changements climatiques et de la dégradation de l'environnement. La rencontre de trois jours de Cotonou permettra aux experts d'harmoniser leurs propositions afin d'en dégager les mesures adéquates pour s'y préparer. Ils vont s'appuyer sur les pratiques connues dans d'autres pays, notamment s'inspirer de l'exemple du Bangladesh. Les discussions sont menées avec un encadrement du programme Mieux (MIgration EU eXpertise) lancé en 2009 et qui est à sa troisième phase.

Mieux est une initiative conjointe de l'Union européenne (UE) et de l'International Centre for Migration Policy Development (ICMPD) qui vise à renforcer les capacités des pays partenaires dans tous les aspects de la gestion des migrations et notamment la migration irrégulière, migration et développement, l'asile et les réfugiés et la migration légale.

 

Adonis Bohoun

 

Lu 1289 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.