NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Le Président américain Barack Obama a clôturé sa mini-tournée africaine ce mardi 28 juillet 2015 par un discours, le premier d'un président américain, au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba en Ethiopie.

Il s'est appesanti sur la défense des valeurs et intérêts américains. Il a notamment insisté sur les principes de démocratie et de bonne gouvernance indispensables au développement selon lui. Aussi s'est-il attaqué aux changements illégitimes de régimes sur le continent. Le site de France 24 relaie les propos du président américain recueillis par l'Agence France Presse :

"Les progrès démocratiques en Afrique sont en danger quand des dirigeants refusent de quitter le pouvoir à l'issue de leur mandat (...). Personne ne devrait être président à vie. (...) La loi est la loi et personne n'est au dessus, pas même les présidents".

Barack Obama a appelé l'Union africaine à condamner "les coups d'Etat et les changements illégitimes de pouvoir", mais aussi à faire en sorte que les dirigeants africains "respectent les limitations du nombre de mandats et leurs constitutions".

Le discours du 44ème président américain a abordé par ailleurs les grands axes de sa politique africaine : démocratie, droits humains, respect des Constitutions, sécurité, lutte contre le terrorisme et investissements dans un contexte largement dominé par les Chinois.

 

Maurice Thantan

Commentaires  

0 #2 Martin EKUE 25-08-2015 06:23
Bien Obama.J’espère le président béninois a nien écouté le discours
Citer
0 #1 Aplogan Gilbert Luc 31-07-2015 18:48
C'est bien dit.Mais il s'agira aussi d'isoler tous ces régimes qui violent les constitutions de leur pays.
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir