lundi, 07 juillet 2014 10:35

Le Béninois Christian Adovèlandé reconduit pour 6 ans à la tête de la BOAD

Écrit par

Réuni à Dakar le 28 juin 2014, le conseil des ministres de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) a renouvelé le mandat du président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Appelé à la tête de l'institution il y a trois anspour poursuivre le mandat de son compatriote Bio-Tchané, M. Christian Adovelandé vient d'être confirmé à la tête de l'institution...

Réuni à Dakar le 28 juin 2014, le conseil des ministres de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) a renouvelé le mandat du président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Appelé à la tête de l'institution il y a trois anspour poursuivre le mandat de son compatriote Bio-Tchané, M. Christian Adovelandé vient d'être confirmé à la tête de l'institution.

C'est dans un communiqué publié ce jeudi 03 juillet 2014 que la Banque ouest africaine de développement a annoncé la reconduction à sa tête de son actuel président, Christian Adovèlandé.

Né le 29 octobre 1950 à Porto-Novo, et fonctionnaire de longue date de l'institution, M. Adovèlandé en est devenu le président en 2011. C'est en 1978 qu'il rejoint la banque. Il y passe dix-neuf années pendant lesquelles il occupe plusieurs postes de responsabilité. Il a notamment dirigéle Fonds de garantie des investissements privés en Afrique de l'Ouest (Gari) de 1995 à 1999. Il a été appelé en 2011 pour continuer le mandat de son prédécesseur, démissionnaire.

En lui confiant un mandant de 6 ans, les instances de la BOAD viennent ainsi de lui renouveler leur confiance pour poursuivre la mission de développement assignée à l'institution.

La BOAD au service du développement sous-régional

Créée le 14 novembre 1973, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) est l'institution commune de financement du développement des huit Etats membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Elle a pour missions de promouvoir le développement équilibré de ses Etats membres et de favoriser l'intégration économique en Afrique de l'ouest, en finançant des projets publics et privés dans divers secteurs.
Au 30 juin 2014, le cumul des engagements de la BOAD au profit des Etats et des entreprises privées de l'espace UEMOA s'élève à 3 124,9 milliards de francs CFA pour 715 projets.

Un poste dédié au Bénin ?

Depuis 1994, l'on assiste à une succession de Béninois à la tête de la BOAD. En effet, c'est sur proposition du Président de la République du Bénin, Boni Yayi (lui-même, ancien président de la BOAD) que M. Adovèlandé a été nommé à la tête de l'institution en 2011. Son prédécesseur, Abdoulaye Bio-Tchané, lui aussi, est un Béninois de nationalité. En fait, le siège de président de la BOAD est un poste d'honneur réservé au Bénin tout comme le gouvernorat de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) est confié à la Côte-d'Ivoire.

Cependant la Banque ouest-africaine de développement n'a pas toujours été dirigé par des Béninois. Son premier président par exemple, Pierre Claver Damiba, était un banquier burkinabé. Il continue d'ailleurs d'en être Président d'honneur. Par ailleurs, aucune disposition légale ni réglementaire n'impose aux instances dirigeantes de l'UEMOA de désigner uniquement des Béninois à la tête de la structure. Ainsi donc, bien que le choix du président de la BOAD se porte régulièrement sur des Béninois, il est n'est pas exclu qu'il soit porté sur une autre nationalité dans l'avenir.

 

Maurice Thantan

Lu 9220 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.