mercredi, 21 février 2018 13:07

Vu sur Internet : procès inédit d'un opposant congolais sur son lit d'hôpital

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La photo fait le tour de Toile ce mercredi 21 février 2018. C'est celle d’un député congolais, malade, couché sur un lit d’hopital... Jusque-là tout est normal. Sauf que cet élu de l’opposition est entouré par des hommes en blouse noire, ce sont des juges et des avocats... Bienvenue au tribunal !

Nous sommes en RDC. Le député de l’opposition, Gerard "Gecoco" Mulumba a été jugé mardi sur son lit d’hôpital par un tribunal délocalisé, rapporte une dépêche de l’AFP reprise par plusieurs médias en ligne dont Jeune Afrique

L’élu provincial de la capitale Kinshasa est accusé d’offense au président congolais Joseph Kabila. Il avait été arrêté le 10 novembre 2017. Lors de son audience dans sa chambre d’hospitalisation, Gerard Mulumba "n’a pu ni parler ni bouger de son lit", témoigne son frère aîné, lui aussi député. Pas étonnant. Le prévenu "souffre de complication rénales" selon Léon Mulumba. Son avocat dénonce un "acharnement du pouvoir qui veut le faire condamner par tous les moyens à travers un procès qui n'en est pas un". Il risque jusqu’à 2 ans de prison.

Selon plusieurs médias, les faits reprochés au député restent flous. Après son arrestation en novembre, il avait été maintenu en détention secrete avant d'être transféré dans une clinique de soins. Son état de santé grave a été "constaté par des médecins commis par l’État", a expliqué son avocat.

Indignation sur les réseaux sociaux

Comme on peut l’imaginer, ce procès pas comme les autres, fait jaser sur Internet. Il suffit de chercher le nom Gecoco, ou Gerard Mulumba dans la barre de recherche de Twitter ou de Facebook, et on peut lire de nombreuses publications sur cette grande première en RDC. Pour autant qu’il soient en français. La plupart des commentaires étant écrits en lingala. Morceaux choisis.

 

 

 

 

 

 

Lu 1604 fois
0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.