mercredi, 21 janvier 2015 17:17

Lassana Bathily, le jeune immigré malien qui devient Français pour avoir sauvé des otages à Paris

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La France a récompensé Lassana Bathily, sauveur de plusieurs vies lors de la prise d'otage au supermarché Hyper Cacher le 9 janvier 2015, en naturalisant le jeune immigré malien. La cérémonie d'accueil dans la citoyenneté française a eu lieu ce 20 janvier...

La France a récompensé Lassana Bathily, sauveur de plusieurs vies lors de la prise d'otage au supermarché Hyper Cacher le 9 janvier 2015, en naturalisant le jeune immigré malien. La cérémonie d'accueil dans la citoyenneté française a eu lieu ce 20 janvier. Le Premier Ministre et le ministre de l'Intérieur ont remis les documents de sa naturalisation au jeune héros de 24 ans, rapporte ce mercredi plusieurs sites de journaux français dont le quotidien 20 Minutes. Manuel Valls a salué son "acte de bravoure". "C'est un de ces hommes dont le courage, le sang-froid, l'altruisme se révèlent dans les moments de grands périls", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazneuve. L'intéressé lui, s'est montré modeste face aux qualificatifs que ne cessent de lui lancer les Français depuis ce 9 janvier. "Les gens me prennent comme un héros, mais je ne suis pas un héros", a affirmé Lassana Bathily.

L'"acte de bravoure" qui change un destin

Ce qui a valu ce changement de statut à Lassana Bathily, c'est d'avoir aidé des clients du supermarché juif Hyper Cacher à échapper à une prise d'otage dont l'établissement a été le théâtre. Ce 9 janvier dans le supermarché, Lassana Bathily, 24 ans, employé des lieux, avait aidé des clients juifs à se dissimuler dans une chambre froide lorsque l'assaillant islamiste, Amédy Coulibaly, a fait irruption dans le magasin arme au poing. C'était deux jours après l'attentat contre Charlie Hebdo qui s'est soldé par 12 morts. Après avoir évité à ces personnes d'être faites otages, Lassana Bathily s'était échappé du centre commercial pour aller fournir des renseignements aux policiers qui se préparaient à intervenir. Lassana Bathily a pu "contribuer au succès de leur assaut final", a assuré le ministre de l'Intérieur. Finalement, l'assaut de la police va permettre de tuer l'assaillant et libérer les 19 personnes rescapées, mais a aussi fait quatre victimes collatérales.

Depuis, les hommages à l'endroit du jeune malien en France depuis 2006 n'ont cessé de pleuvoir. Le président François Hollande a même téléphoné au "héros". Une pétition lancée en faveur de sa naturalisation avait recueilli près de 300.000 signatures au 15 janvier 2015. Le ministre de l'Intérieur avait alors décidé d'une instruction en urgence de la demande de naturalisation que le Malien avait déposée en juillet 2014.

Pour la coïncidence, rappelons qu'Amedy Coulibaly, le preneur d'otage, était lui aussi Malien.

 

Vincent Agué

Lu 41977 fois
0
0
0
s2smodern