lundi, 02 mars 2015 09:33

Boni Yayi lance la construction des infrastructures de mise en valeur de la vallée de l'Ouémé

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Après le lancement du PAIAVO (Projet d’Appui aux Infrastructures Agricoles dans la Vallée de l’Ouémé) en novembre 2014 à Bonou, le Chef de l’Etat est retourné dans la vallée de l’Ouémé ce dimanche 1er mars 2015...

Après le lancement du PAIAVO (Projet d’Appui aux Infrastructures Agricoles dans la Vallée de l’Ouémé) en novembre 2014 à Bonou, le Chef de l’Etat est retourné dans la vallée de l’Ouémé ce dimanche 1er mars 2015. Cette fois à Hêtin-Sota (commune de Dangbo), le Président de la République a donné le top des travaux de construction des infrastructures prévues dans le cadre du projet en compagnie du représentant de la Banque africaine de Développement, partenaire financier du projet.

Pour un coût de 35,5 milliards de francs, le projet entend transformer la deuxième plus riche vallée de l'Afrique après celle du Nil en un véritable grenier de vivriers. Sa concrétisation concerne notamment l'aménagement hydro-agricole de la zone, la sécurisation foncière de 5 000 ha de terre, la construction de 50 magasins, 100 aires de séchage, 13 marchés, 200 km de pistes agricoles... Il prend aussi en compte l'appui-formation aux exploitants agricoles, l'appui à la transformation et la commercialisation des produits. A terme, il impactera près de 420 000 personnes.  

Les six ans que doivent durer travaux lancés sont trop longs aux yeux du Président de la République qui préférerait les voir achevés en deux ans au plus. Boni Yayi veut aller vite pour réaliser sa vision de faire du Bénin une puissance agricole. Les préoccupations du Chef de l'Etat sont surtout de faire les réformes nécessaires pour accélérer les décaissements en vue d'une réalisation rapide du projet. "Allez vite et bien", a-t-il lancé pour clôturer la cérémonie.

 

Vincent Agué

Lu 4220 fois
0
0
0
s2smodern