mercredi, 11 mars 2015 11:31

Un sexagénaire violeur condamné à sept ans de prison

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

C'est d'un cas de moeurs que la cour d'assises a connu au deuxième jour de sa première session de l'année 2015 ce mardi 10 mars. Monsieur Séraphin L. A., 66 ans, est accusé de viol et séquestration de mineure. Et en la matière, le procès se déroule à huis clos. Cependant, l'ouverture de l'audience admet le public juste...

C'est d'un cas de moeurs que la cour d'assises a connu au deuxième jour de sa première session de l'année 2015 ce mardi 10 mars. Monsieur Séraphin L. A., 66 ans, est accusé de viol et séquestration de mineure. Et en la matière, le procès se déroule à huis clos. Cependant, l'ouverture de l'audience admet le public juste pour la présentation des faits.

D'après l'exposé de la Présidente de la Cour, dans la matinée du 5 janvier 2011 la petite X, sept ans environ est envoyée acheter du gombo par une voisine de sa mère. La fillette met anormalement du temps à revenir et pour cause : en cours de chemin, le vieux sexagénaire Séraphin L. A. l'a interpellée et conduite dans sa chambre où il abuse d'elle avant de la libérer. Elle retourne à la maison aux environs de 15 heures et raconte sa mésaventure à ses parents qui s'étaient mis à sa recherche.

Le présumé violeur interpellé et arrêté nie les faits à l'enquête préliminaire. Mais les examens médicaux sont formels : l'hymen de la fillette est traumatisé et elle a perdu sa virginité. Du côté de l'accusé, son état psycho-psychique ne souffre d'aucune anomalie et les enquêtes de moralités lui sont peu favorables.

La suite du procès qui s'est déroulé à huis clos a abouti à la condamnation de Séraphin L. A. à sept ans d'emprisonnement pour viol et séquestration de mineure. Le vieux âgé de 70 ans cette année doit encore passer trois ans derrière les barreaux.

 

Vincent Agué

Lu 2480 fois
0
0
0
s2smodern