mardi, 12 mai 2015 09:42

1er séminaire du Ridepes : les promoteurs d'universités privées du CAMES pour l'amélioration de l'enseignement supérieur

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les promoteurs des établissements et instituts privés d'enseignement du supérieur de l'espace Cames (Conseil africain et malgache pour l'enseignement du supérieur) sont à Cotonou depuis ce lundi 11 mai 2015...

Les promoteurs des établissements et instituts privés d'enseignement du supérieur de l'espace Cames (Conseil africain et malgache pour l'enseignement du supérieur) sont à Cotonou depuis ce lundi 11 mai 2015. Réunis au sein du Réseau international des établissements privés d'enseignement du supérieur (Ridepes) du Cames, ils tiennent durant 48 heures leur premier séminaire de planification stratégique après la création du réseau en octobre 2014 à Libreville. L'objectif de cette réunion est de définir les voies et moyens par lesquels les universités membres du Ridepes vont contribuer à l'amélioration de l'enseignement supérieur en Afrique dans le cadre d'un partenariat avec le secteur public.

A la cérémonie d'ouverture, les grandes lignes des ambitions du Ridepes ont été très vite dévoilées. "Nous devons montrer à ceux qui pensent que nous sommes juste des promoteurs, même pour certains des commerçants, que grâce à notre travail, notre sérieux, les résultats que nous allons obtenir, ils pourront se rendre à l'évidence que le secteur privé accompagné et bien accompagné est capable de produire en qualité et de faire de bonnes recherches et surtout d'innover", a déclaré Alain Capo-Chichi, vice président du Ridepes. A travers le Ridepes, les établissements privés d'enseignement du supérieur, souvent critiqués, veulent également créer un interlocuteur crédible afin d'interagir avec les différentes instances du Cames. Ainsi, pour le président du réseau, le burkinabè Isidore Kini, "le Cames, les Etats membres et les organismes sous régionaux ont désormais un interlocuteur crédible". Salifou Sahidou, Directeur de Cabinet du ministre de l'enseignement supérieur représentant ce dernier a particulièrement salué l'initiative qui selon lui était devenue "une nécessité au regard de l'importance que le secteur a prise actuellement".

Lors de ce premier séminaire, les membres du Ridepes vont réfléchir sur de nombreux sujets importants. Les discussions vont se focaliser notamment sur la validation du document de référence du réseau, le système LMD (Licence-Master-Doctorat), la mobilité des étudiants, les critères d'accréditation des diplômes, les échanges d'expériences, etc.

 

Maurice Thantan

Lu 4616 fois
0
0
0
s2smodern