lundi, 01 juin 2015 14:25

Journée de l'arbre : Nature Tropicale invite à veiller au suivi des arbres plantés

Écrit par

Le Bénin célèbre le 1er juin de chaque année la Journée nationale de l'arbre. Occasion pour les autorités à divers niveau et les citoyens de mettre en terre des milliers de plants. Ce lundi 1er juin 2015 pour la 31ème édition, cette tradition sera encore respectée...

Le Bénin célèbre le 1er juin de chaque année la Journée nationale de l'arbre. Occasion pour les autorités à divers niveau et les citoyens de mettre en terre des milliers de plants. Ce lundi 1er juin 2015 pour la 31ème édition, cette tradition sera encore respectée. Des milliers d'arbres seront plantés. Des arbres qui sont la plupart du temps laissés pour compte, sans le moindre entretien. Pour que les plans de cette année ne connaissent pas un sort identique à ceux des années antérieures, des voix s'élèvent déjà pour inviter les autorités à mettre en place une stratégie en vue de garantir un lendemain meilleur ces plantes mises en terre à coût de millions.

''Tous les ans, les autorités se réunissent, on déplace beaucoup de caméras pour aller planter les arbres. Tout le monde le montre à la télé. Mais personne ne repart là-bas pour voir comment l'arbre a survécu. Et l'année suivante, on va sur un autre site sans aller voir ce que l'on a planté avant ''. Ainsi se plaint Josea Bodjrènou, Président de l'ONG Nature Tropicale qui a voulu attiré l'attention des autorités nationales en charge des questions de reboisement à la veille de la JNA. Pour lui, cette démarche classique qu'adoptent les différents gouvernements qui se sont succédés ne permet au Bénin d'atteindre l'effet escompté en initiant des campagnes de reboisement chaque 1er juin.

A en croire ce dernier, la plus part des plants mis en terre au Bénin, n'ont survécu, faute d'entretien. Il en veut pour preuve, les arbres plantés le long de la voie quittant l'aéroport international Cardinal Bernadin Ganthin pour l'Office de Radiodiffusions et de Télévisions du Bénin (Ortb), qui ont fini par jauni sous l'effet du soleil. '' De l'Ortb jusqu'à l'aéroport, aller voir aujourd'hui les plans qu'on a mis là avec beaucoup de caméras, il y a beaucoup de plan qui sont morts,'' se désole-t-il.

Et pour que les plants qui seront mis en terre cette année ne subissent le sort il propose aux responsables politico-administratifs du Bénin plusieurs solutions en vue d'en a assurer leur suivi. '' Pour corriger ce qui se passe, les autorités doivent mettre les moyens dans la communication au tour de l'arbre. La deuxième chose, nous allons inviter les parlementaires à légiférer pour la plantation de l'arbre. C'est dire prendre une loi pour exiger que les gens plantent l'arbre. Et enfin, il faut les appliquer'', a suggéré Josea Bodjrenou.

 

Helvice ANATO (Stagiaire)

Lu 6267 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.