jeudi, 04 juin 2015 17:25

Campagne agricole 2015-2016 : Gounou Sanni galvanise les producteurs de Gogounou

Écrit par

Quelques semaines après le lancement officiel de la campagne agricole 2015-2016 à Banikoara, le maire de Gogounou, a eu ce mercredi 3 juin 2015, une rencontre avec les producteurs et les agents d'encadrement de sa commune...

Quelques semaines après le lancement officiel de la campagne agricole 2015-2016 à Banikoara, le maire de Gogounou, a eu ce mercredi 3 juin 2015, une rencontre avec les producteurs et les agents d'encadrement de sa commune. Gounou Sanni veut à travers cette rencontre inviter les acteurs agricoles de sa commune à accroître leurs performances afin de hisser Gogounou au rang de la première commune productrice de céréales et bovins au Bénin.

Pour la Campagne agricole 2015-2016, les producteurs de Gogounou prévoient notamment cultiver 19 500 hectares de coton, 20 500 hectares de maïs, 720 hectares de riz. A cela s'ajoute également, l'installation de 20 hectares de parcelles fourragères pour la période de soudure. Autant de prévisions qui n'ont pas laissé indifférente la première autorité de cette commune. Pour lui, il est primordiale que Gogounou garde sa place au sein des communes qui viennent en tête dans le domaine de céréales et de bovins au Bénin mais il faut également que les producteurs mettent les bouchés doubles pour permettre à Gogounou de prendre la première place dans ce classement.

''Chers producteurs, vous avez toujours entendu le cri de cœur du Président de la République en emblavant d'énormes superficies chaque fois que de besoin. Et vous ne vous ferez pas prier pour continuer dans la même lancée tout en ayant à l'esprit l'autosuffisance alimentaire'', a lancé le maire Gounou Sanni.

Le maire de Gogounou a promis s'impliquer personnellement afin de mettre à la disposition des producteurs les superficies cultivables. ''Notre commune dispose d'immense bas-fonds aménageables pour la culture du riz et les cultures de contre saison. La liste de ces bas-fonds est disponible. Nous allons plaider auprès du gouvernement et des partenaires techniques et financiers pour la prise en compte de ce volet. Ce qui nous permettra de concrétiser la diversification et de réduire la pauvreté'' a-t-il assuré.

 

Helvice ANATO (Stagiare)

Lu 6727 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.