lundi, 13 juillet 2015 12:55

Poste de contrôle juxtaposé de Sèmè-Kraké : Boni Yayi exige la fin des travaux dans trois mois

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le retard dans la livraison du chantier du poste de contrôle juxtaposé entre le Bénin et le Nigeria à Sèmè-Kraké préoccupe le Chef de l'Etat. Plusieurs fois relancé par le Président de la commission de la Cedeao, Boni Yayi a décidé de se rendre sur place ce samedi 11 juillet 2015...

Le retard dans la livraison du chantier du poste de contrôle juxtaposé entre le Bénin et le Nigeria à Sèmè-Kraké préoccupe le Chef de l'Etat. Plusieurs fois relancé par le Président de la commission de la Cedeao, Boni Yayi a décidé de se rendre sur place ce samedi 11 juillet 2015. L'objectif du déplacement du Président de la République était de constater par lui-même l'évolution des travaux, de relever les points de blocage et surtout de relancer l'entreprise en charge de l'infrastructures.

Sur le chantier, le chef de l'Etat a pu constater que le gros-oeuvre est achevé en ce qui concerne les bâtiments. Cependant, il reste les travaux de finition à savoir l'électricité, la plomberie et le carrelage. Le piétinement se situe au niveau des travaux extérieurs qui représentent tout de même 75 % de l'ensemble. A ce niveau, ce sont des dysfonctionnements au niveau de la douane et de la direction des impôts qui ont ralenti l'évolution du chantier, a révélé le responsable du chantier.

Après avoir fait le tour des divers problèmes, le Président de la République a exigé la poursuite des travaux et leur finition dans de brefs délais. "Il faut continuer les travaux", a martelé Boni Yayi même quand on lui a signalé qu'un exploit d'huissier interdit la poursuite de la construction de la clôture nord du site.

L'entrepreneur avait annoncé au Chef de l'Etat une livraison le 16 décembre 2015. Mais trouvant ce délai trop long, Boni Yayi a exigé que le chantier soit achevé et livré dans les trois mois, soit en octobre. A cet effet, il a demandé au responsable du chantier de produire une feuille de route cohérente qui situe les responsabilités des différents prestataires intervenant sur le chantier. Boni Yayi a également annoncé que l'Agence béninoise des grands travaux va désormais assurer la coordination du chantier "pour qu'il y ait plus d'autorité".

La construction des postes de contrôle juxtaposés est une initiative de la Communauté économiques des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao). Elle vise à accélérer l'intégration sous régionale à travers l'amélioration et la facilitation des transports et du transit inter-Etats dans l'espace communautaires. A cet effet, deux postes de contrôle juxtaposés ont déjà été installés avec le soutien de l'Union européenne : le premier à Noèpé (Frontière Togo-Ghana) et le deuxième à Malanville (Frontière Bénin-Niger).

 

Maurice Thantan

Lu 10352 fois
0
0
0
s2smodern