samedi, 31 octobre 2015 15:21

Bénin : incendie au grand marché Dantokpa de Cotonou

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

C'est la mauvaise nouvelle du jour au Bénin. De nombreux commerçants du grand marché Dantokpa de Cotonou sont en détresse ce samedi 31 octobre 2015, jour d'animation de ce centre commercial plein air. Le marché a été ravagé par un incendie...

C'est la mauvaise nouvelle du jour au Bénin. De nombreux commerçants du grand marché Dantokpa de Cotonou sont en détresse ce samedi 31 octobre 2015, jour d'animation de ce centre commercial plein air. Le marché a été ravagé par un incendie. Le sinistre s'est déclaré aux environs d'une heure dans la nuit du vendredi au samedi. Les dégâts matériels sont énormes mais aucune perte en vie humaine n'est à déplorer.

Les divers témoignages indiquent que le feu dévastateur est parti de l'explosion des bidons d'essence de contrebande que transportait un camion. Mais quant à savoir comment l'explosion a été provoquée, les versions divergent. Selon le chef du quartier de Dantopka, le camion "arraisonné légitimement par des policiers" a été heurté par un autre véhicule en mouvement. "Certainement l'étincelle a jailli lors de la collision et ça a enflammé le camion".

Un usager du marché prétend lui que l'incendie tire son origine de l'explosion d'un pneu du même camion mais rempli de bidons de gazole. Un premier bidon du carburant a alors explosé et déclenché le feu.

Une chôse est sûre, une bonne partie du marché Dantokpa a littéralement brûlé. Mis au courant de la triste nouvelle, certains commerçants surtout des femmes se sont dépêchés, sur les lieux. Ils n'avaient que leurs yeux pour constater les dégâts : les hangars et boutiques tombent sous la fureur des flammes qui ont consumé les stocks de marchandises malgré la bonne volonté des sapeurs pompiers renforcés pour la circonstance par les services d'urgence de l'aéroport et du port du Cotonou.

L'intervention des sapeurs pompiers est différemment appréciée. Pour les secours, les soldats ont limité les dégâts. Ils étaient à l'oeuvre plusieurs heures après le déclenchement de l'incendie. Dans le rang de la population par contre, on dénonce le retard des sapeurs pompiers.

Le Préfet de Cotonou et deux ministres du gouvernement ont été les premières autorités à se rendre sur place. Le chef de l'Etat aussi a dû annuler une de ses activités officielles de ce samedi pour aller constater l'ampleur des dégâts qui ne sont pas encore chiffrés. Le chef du quartier de Dantokpa fournit quelques paramètres d'appréciation des investissements partis en feu. Amzath Aguèmon suppose que les commerçants ont sans douté constitué des stocks pour la période de fin d'année, des importants stocks maintenant perdus, ce qui lui faire dire que l'incendie de Dantokpa est "une catastrophe nationale".

 

Vincent Agué (@afoukin)

Lu 12630 fois
0
0
0
s2smodern