mardi, 17 novembre 2015 15:40

Former les journalistes pour améliorer la participation des personnes handicapées aux élections

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La section béninoise du Réseau pour l'intégration des femmes des Organisations Non Gouvernementales et Associations Africaines (RIFONGA), avec l'appui de l'USAID, a commencé ce 16 novembre 2015 à l'Hôtel Havre de Paix de Godomey une formation à l'intention des journalistes sur la participation des personnes handicapées aux élections...

La section béninoise du Réseau pour l'intégration des femmes des Organisations Non Gouvernementales et Associations Africaines (RIFONGA), avec l'appui de l'USAID, a commencé ce 16 novembre 2015 à l'Hôtel Havre de Paix de Godomey une formation à l'intention des journalistes sur la participation des personnes handicapées aux élections.

Selon Léontine Idohou, présidente du RIFONGA-Bénin, l'objectif est d'amener les hommes de presse à intégrer la problématique des personnes handicapées dans leurs productions pour leur meilleure participation aux scrutins, et ceci dans la perspective de la présidentielle de février 2016.

Selon l'organisation, les personnes handicapées ne sont souvent pas prises en compte dans les processus électoraux au Bénin. Nul ne se demande si elles se sont inscrites sur les listes électorales, si elles ont pu retirer leur carte d'électeur ou si elles ont pu exprimer leurs suffrages.

Durant les deux jours qu'il va durer, les 25 journalistes du département du Littoral participant à l'atelier vont échanger sur le concept du handicap, les droits des personnes handicapées et le rôle des médias pour une meilleure prise en compte des personnes handicapées à l'élection présidentielle de 2016. Ils concluront leurs travaux par un plan de communication intégrant la production d'articles de presse et de magazines sur la question.

Le programme de la formation s'étendra aux journalistes des départements de l'Atlantique, du Zou et des Collines. RIFONGA-Bénin vise à terme à atteindre 100 hommes de presse.

Guy Constant Ehoumi, Président de l'Observatoire de la Déontologie de l'Ethique dans les Médias (ODEM) a applaudi l'initiative. Pour lui, les organisateurs ont su trouver le meilleur canal pour atteindre les objectifs du programme. Il a invité ses confrères à un engagement profond pour améliorer la participation des personnes handicapées à l'élection présidentielle de 2016.

 

Jean Paul Ibikounlé

Lu 12347 fois
0
0
0
s2smodern