mardi, 24 novembre 2015 10:29

Affaire Dagnivo : le procès à nouveau suspendu

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le procès de l'affaire d'assassinat de Pierre Urbain Dagnivo est à nouveau suspendu. Les débats avaient repris hier lundi 23 novembre 2015 après une suspension pour exception d'inconstitutionnalité intervenue 10 jours plus tôt. Mais les avocats de la défense et de la partie civile ont récusé la cour qu'ils accusent de partialité...

Le procès de l'affaire d'assassinat de Pierre Urbain Dagnivo est à nouveau suspendu. Les débats avaient repris hier lundi 23 novembre 2015 après une suspension pour exception d'inconstitutionnalité intervenue 10 jours plus tôt. Mais les avocats de la défense et de la partie civile ont récusé la cour qu'ils accusent de partialité.

Selon Joseph Djogbénou, avocat de la partie civile, le procès a connu une discontinuité du fait de la suspension en attente de la décision de la Cour constitutionnelle. Or d'après le code de procédure pénale, le procès ne peut être suspendu que pendant le repos des juges et des accusés. Pour l'avocat, la suspension de 10 jours a certainement pu avoir des effets sur les jurés qui ne sont pas des juges professionnels. Peut-être ont-ils subi des pressions de toutes sortes, avance l'avocat. Pour ces raisons, la partie civile et la défense demandent l'ajournement des débats ou leur poursuite avec une cour recomposée. Joseph Djogbénou a annoncé qu'il a déjà déposé une récusation de la cour devant la Cour suprême.

Félix Dossa, président de la cour, a voulu passer outre cette demande et faire poursuivre les débats. Il bute sur la résistance des avocats de la défense et de la partie civile qui un à un quittent la salle d'audience. Le président de la cour est alors obligé de constater l'impossibilité de poursuivre le procès qui est ainsi suspendu pour ne reprendre que lorsque les conditions seront réunies.

 

Lu 15746 fois
0
0
0
s2smodern