vendredi, 21 novembre 2014 07:26

Le FNPEEJ relance son appui aux jeunes entrepreneurs

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Après la mise en veilleuse pendant quelques années de ses activités pour non remboursement des prêts par leurs bénéficiaires, ce jeudi 20 novembre 2014 a marqué la relance des activités du FNPEEJ (Fonds National de promotion de l'Entrepreneuriat et de l'Emploi des jeunes). Dans la droite ligne de la promotion de l'emploi des jeunes, nouvelle préoccupation du gouvernement depuis quelque temps, le FNPEEJ...

Après la mise en veilleuse pendant quelques années de ses activités pour non remboursement des prêts par leurs bénéficiaires, ce jeudi 20 novembre 2014 a marqué la relance des activités du FNPEEJ (Fonds National de promotion de l'Entrepreneuriat et de l'Emploi des jeunes). Dans la droite ligne de la promotion de l'emploi des jeunes, nouvelle préoccupation du gouvernement depuis quelque temps, le FNPEEJ finance à nouveau les projets des jeunes entrepreneurs béninois. Au Palais des Congrès ce jeudi matin, c'est une cérémonie solennelle présidée par le Président de la République qui a consacré la relance du FNPEEJ dans sa nouvelle formule.

Deux cents (200) jeunes entrepreneurs recrutés et formés à l'auto-emploi ont reçu chacun sa lettre de crédit. En tout, les deux cents nouveaux patrons sont repartis avec une enveloppe de plus de deux milliards de francs CFA. A eux de les utiliser pour leurs projets d'agro-business, de tourisme et d'artisanat, et rien que pour ça. Le Président Boni Yayi a mis en garde ses ''chers jeunes'' contre le détournement des fonds vers d'autres fins. L'argent du FNPEEJ n'est pas pour ''le mariage'' ni pour ''acheter des voitures''. Le Chef de l'Etat n'attend que le succès des jeunes entrepreneurs. ''S'ils réussissent c'est moi, s'ils ne réussissent pas, ce n'est pas moi''. Marie Laurence Sranon Sossou nourrit aussi l'espoir que le Président de la République sera honoré de voir les jeunes connaître du succès. Elle attend le jour où ils iront dire à ''Papa Yayi Boni'' : ''Nous avons lancé nos projets voici les résultats patents''.

Pour éviter la mésaventure de la première expérience, le ministre en charge de l'Emploi des jeunes indique que le FNPEEJ n'est plus le partenaire direct des jeunes entrepreneurs. Désormais grâce à la ʽʽla stratégie de faire faireʼʼ, les jeunes n'auront à traiter financièrement qu'avec les institutions indépendantes partenaires du Fonds. Cette précaution permet de responsabiliser les jeunes qui ont l'obligation de rembourser les fonds empruntés. '' Les sous qu'on vous remet ne sont pas des dons, mais des crédits à rembourser en bonne date'', a clarifié Marie Laurence Sranon Sossou. Pour rappel, selon le Directeur général du Fonds, le résultat de la phase passée en 2011 est alarmant parce que 81,16% des bénéficiaires sont débiteurs. Au 1er septembre 2011, selon le communiqué, des bénéficiaires ont reçu des crédits allant jusqu'à 30 millions de francs Cfa et restent débiteurs de 19 millions de remboursement.

Diverses autres mesures d'allègement fiscal sont prises pour faciliter la tâche aux jeunes qui ont choisi de s'auto-employer. Une campagne d'information interviendra prochainement pour inciter les jeunes à se prendre en charge.

 

Vincent Agué

Lu 3459 fois
0
0
0
s2smodern