lundi, 24 novembre 2014 14:30

Insécurité grandissante au Bénin : opérateurs économiques s'inquiètent

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

L'insécurité menace les affaires au Bénin. Le Président de la CCIB (Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin), à la tête d'une délégation d'hommes d'affaires est allé le dire au ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique. Alors qu'ils bravent déjà des ''conditions difficiles" pour mener les affaires, les patrons d'entreprises sont désormais confrontés au problème d'insécurité...

L'insécurité menace les affaires au Bénin. Le Président de la CCIB (Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin), à la tête d'une délégation d'hommes d'affaires est allé le dire au ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique. Alors qu'ils bravent déjà des ''conditions difficiles" pour mener les affaires, les patrons d'entreprises sont désormais confrontés au problème d'insécurité. Les nombreux cas de braquages d'entreprises avec à la clé des pertes financières et humaines, ne favorisent pas une bonne marche des affaires économiques. La CCIB s'est sentie "interpellée'' et Jean-Baptiste Satchivi et ses pairs plaident pour plus de sécurité. Le Président de l'institution consulaire tire la sonnette d'alarme, parce que ''ça n'arrive pas qu'aux autres''.

La CCIB ne veut pas se contenter d'interpeller les autorités en charge de la sécurité. Elle compte aussi collaborer à l'instauration d'une plus grande sérénité pour les affaires.

''Nous devons réfléchir ensemble pour trouver les voies et moyens pour assister notre Etat, pour nous assister nous-mêmes afin que (...) le Bénin soit une nation de paix où l'entrepreneuriat ne rime pas avec l'assassinat de celui qui crée de la richesse''.

Le ministre de l'Intérieur, très touché par la situation des hommes d'affaires a retenu avec ses interlocuteurs, le principe d'une synergie d'actions. Les deux parties n'ont cependant pas dévoilé leur plan de collaboration. Un choix stratégique peut-être.

 

Vincent Agué

Lu 2974 fois
0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.