mercredi, 26 novembre 2014 10:50

L'ARCEP interpelle les sociétés MTN Bénin et OTI

Écrit par

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) a auditionné les responsables des sociétés MTN Bénin et OTI. Le réseau de téléphonie mobile MTN a fait l'objet de nombreuses plaintes de ces abonnés qui dénoncent la baisse de la qualité des appels voix. L'ARCEP a pu vérifier les défauts techniques en question...

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) a auditionné les responsables des sociétés MTN Bénin et OTI. Le réseau de téléphonie mobile MTN a fait l'objet de nombreuses plaintes de ces abonnés qui dénoncent la baisse de la qualité des appels voix. L'ARCEP a pu vérifier les défauts techniques en question . "De mars à octobre 2014, les taux de réussite moyens journaliers ont évolué entre 92,6% et 93,7%. Suite aux multiples plaintes des consommateurs, le secrétariat exécutif de l'ARCEP-Bénin a, par correspondance (...) du 04 juillet 2014 adressée une mise en demeure à MTN de corriger la qualité du service voix et ce au plus tard le 1er août 2014. Malgré les autres relances, cette situation persiste".

Appelé à s'expliquer, le Directeur général de MTN Bénin s'est montré défensif. Selon Malik Melamu, les défaillances techniques relevées par l'ARCEP sont dues aux réformes en cours sur son réseau pour la migration vers le numérique. Il souligne aussi que la hauteur des immeubles et des montagnes est également un obstacle aux communications. Par ailleurs, le Directeur général de MTN Bénin affirme n'avoir avec l'ARCEP aucun contrat qui l'oblige à atteindre le seuil de qualité minimum de 95% pour les appels. Voulant à tout prix se justifier, Malik Melamu a avancé qu'aucun réseau ne peut réaliser des performances à 100%.

Quant à la société OTI (Omnium des Télécommunications et de l'Internet), elle était appelée à s'expliquer à propos de la suspension de la fourniture d'internet par ADSL à ses abonnés. Selon les explications de son Directeur général, cette situation résulte de la remise en cause de son contrat avec Bénin Télécoms S.A. Cependant, les abonnés à son réseau wifi continuent toujours d'êtres satisfaits. Certains parmi les autres abonnés seront aussi desservis par ce même canal.

 

Vincent Agué

Lu 3262 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.