jeudi, 21 septembre 2017 06:00

Construction de route en BOT : l’Etat ne finance pas Ofmas selon Jacques Ayadji

Écrit par

Suite au limogeage du ministre des infrastures Hervé Hêhomey, une polémique s’est installée autour du contrat entre l’Etat et l’entreprise Ofmas international dans le cadre d’aménagement et de bitumage de voies dans l’Ouémé. Pour clarifier la situation, le directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji est monté au créneau ce 20 septembre 2017.

C’est par un non que Jacques Ayadji a réfuté la version selon laquelle l’Etat finance l’aménagement et le bitumage des tronçons Porto-Novo-Akpro-Missérété, Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi . Pour lui, compte tenu du délai nécessaire à l’entreprise pour mobiliser les ressources financières et l’urgence des travaux, le gouvernement a octroyé à Ofmas un préfinancement.

Cette subvention sera remboursée dès que la ligne de financement de l’entreprise sera mise en place. Il a présenté pour preuves les extraits des marchés signés entre les deux parties qui notifient que Ofmas mobilisera 100% du budget. “Ce n’est pas une nouveauté. Nous l’avons fait sur le projet Aéroport-Place du Souvenir sous le gouvernement de Yayi Boni”, a déclaré Jacques Ayadji

Lu 975 fois

Media

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.