vendredi, 06 octobre 2017 18:45

Porto-Novo : après l'incendie de Louho, deux ministres au chevet des sinistrés

Écrit par

Dans la nuit du 3 au 4 octobre 2017, des habitants du quartier Louho, dans le 5ème arrondissement de Porto-Novo ont été surpris par un incendie déclenché par l'accident d'un camion transportant des bidons d'essence. Une fillette y a perdu la vie et des habitations entières sont parties en fumée. Deux jours après le drame, deux ministres du gouvernement sont allés au chevet des sinistrés ce vendredi.

Les ministres de la Justice, Joseph Djogbénou et de l'Intérieur, Sacca Lafia, sont allés exprimer la compassion de la nation aux victimes de cet énième drame causé par l'essence de la contrebande au Bénin. 

L'affaire n'en restera pas là, a assuré le ministre de la Justice. Il a indiqué que des poursuites ont déjà été engagées contre les auteurs et complices présumés de l'incendie. Il s'agit notamment de l'homme d'affaires surnommé Oloyé magnat du commerce de l'essence de la contrebande et  le conducteur du camion incriminé. "On ne refuse pas aux gens d'exercer des activités qui leur permettent de subvenir à leur besoin et à celui de leur famille, mais si dans l'exercice de celle-ci, elles portent atteinte aux lois de la République, en matière de sécurité et de l'environnement, leurs auteurs doivent en répondre", a martelé Joseph Djogbénou

Les blessés graves de l'incendie, au nombre de deux, sont toujours en soins intensifs et plusieurs personnes sont sans abris.

 

Avec notre correspondant à Porto-Novo, Guillaume Aviyènou 

Lu 1208 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.