mardi, 19 décembre 2017 07:32

Cotonou : réflexions sur l’assainissement et la sécurité des citoyens pour les fêtes de fin d’année

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les fêtes de fin fin d’année constituent des périodes d'accroissement de l’insécurité. Pour permettre à la population de passer ces moments en toute quiétude, une séance d'échanges a eu lieu ce 18 décembre 2017. Elle a réuni, Modeste Toboula, Préfet du Littoral, Joseph Gnonlonfoun, maire par intérim de Cotonou, les élus locaux et les agents de la sécurité publique.

 

Les discussions ont porté sur les moyens et stratégies pour garantir la sécurité à tous durant la fin d’année. Il en ressort de ces échanges que la ville de Cotonou doit-être assainie et sûre. Il a été décidé qu’il n’y aura plus aux carrefours et aux feux tricolores des mendiants et vendeurs à la criée, le stationnement anarchique des camions.

Pour Joseph Gnonlonfoun, la sécurité et l’assainissement de la ville nécessitent plus de ressources financières, ce dont ne dispose par la mairie.

La vision du préfet du Littoral est d’”avoir pour la fête de fin d’années une visibilité absolue de la ville de Cotonou”. Il estime que “Cotonou ne peut pas continuer à être la poubelle des autres villes”

Lu 677 fois
0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.