vendredi, 02 février 2018 11:43

Sur la toile : les Béninois débattent des “salaires politiques”

Écrit par

C’est l’un des sujets qui dominent la toile béninoise depuis quelques jours. Combien gagnent les ministres ? En attendant une réponse officielle, les internautes s’adonnent à des spéculations attribuant aux membres du gouvernement des salaires de plusieurs millions de francs.

La soif d’information est quelque peu atténuée par la révélation sur les réseaux sociaux d’un décret (n°2017-510 du 13 décembre 2017 ) fixant les salaires des collaborateurs directs des ministres. Les directeurs de cabinet et les secrétaires généraux des ministères ainsi que leurs adjoints des gagneraient par mois des salaires qui varient de 1 700 000 à 2 300 000 francs Cfa.

Pour des internautes qui s’expriment sur les réseaux sociaux, ces salaires sont trop importants comparés à ce que gagnent les petits fonctionnaires, plus nombreux. Surtout, sur la base de cette grille salariale appliquée à leurs collaborateurs, les ministres devraient gagner beaucoup plus, analyse par exemple Simon Narcisse Tomety.

Il estime même que le parlement devrait interpeller le gouvernement sur le sujet.

Le député de l’opposition, Guy Dossou Mitokpè a dans la foulée adressé une question au gouvernement. Le député de l’opposition y demande à l’exécutif de justifier l’augmentation des salaires des collaborateurs des ministres dont il souhaite par ailleurs connaître les salaires.

Certains posent le débat autrement et demandent que l’amélioration salariale soit simplement étendue aux autres agents publics. C’est ce que souhaite Michel Adjaka, président de l’Union nationale des magistrats du Bénin “au nom du bonheur contagieux”.

“Plutôt que de dénoncer des traitements qui seraient exorbitants, il faut souhaiter une amélioration sensible des salaires des fonctionnaires de l'Etat”, pense aussi le journaliste Henri N’dah Sékou.

Débat inutile

Faire des “salaires politiques” un débat serait inutile pour certaines personnes. Un internaute trouve même des vertus à l’augmentation des salaires des responsables politiques.

“Il n'y a [pas] débat”, estime ministre Gustave Sonon, ancien ministre des Travaux publics sous Boni Yayi.

Les “salaires politiques” ont de tout temps été l’objet de débat sans réponse au Bénin. Pendant ses 10 ans de pouvoir, l’ancien président Boni Yayi (2006-2016) a toujours clamé qu’il ne percevait pas de salaire. Mais ses ministres étaient officiellement payés à environ 1 700 000 le mois. En 2015, l’actuel ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, alors député, a publié sur Facebook la composition détaillée de sa rémunération. Depuis, plus aucune autorité politique n’a franchi le pas.

 

Lire aussi : Combien gagnent les autorités politiques au Bénin ?

 

Lu 797 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.